Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Piment, poivre, wasabi… Pourquoi ça pique?

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Août 2016, 19:10pm

Catégories : #SCIENCE, #ALIMENT, #NUTRITION

Piment, poivre, wasabi… Pourquoi ça pique?

Le piment, le poivre, le wasabi sont des aliments qui piquent. Ces magiciens illusionistes modifient en un coup de baguette magique les sens et les odeurs. Mais pourquoi provoquent-ils cette sensation de brûlure ou de montée au nez? D’où cela vient-il?

Le piment, selon Le Figaro, se décline sur 25 espèces et est aujourd'hui l'épice la plus consommée au monde. Il comporte des qualités gustatives, remonte le goût des plats, a des vertus médicinales et contient beaucoup de vitamine-C. Le responsable du piquant du piment est une molécule très puissante nommée capsaïcine, présente en grandes quantités dans les graines du piment mais aussi dans tout le fruit. La molécule est tellement puissante que même lorsqu'un grammme est dilué dans 10 mètres cube d'eau, elle est toujours décelable. C'est d'ailleurs en partant de ce constat que le pharmacien américain Wilbur Scoville (1865-1942) a établi son échelle éponyme, l'échelle de Scoville, basée sur des tests de dégustations. Elle permet de mesurer le "piquant" d'un piment de 1 à 10.

D'après le site L'Internaute, la capsaïcine est irritante pour les épithéliums, c'est-à-dire les cellules recouvrant les muqueuses de la bouche des mammifères. Les sensations de brûlures et les douleurs associées résultent de l'interaction chimique de cette substance avec les neurones sensoriels. La capsaïcine se lie à des récepteurs particuliers des neurones, les récepteurs vanilloïdes. Ils font alors entrer des ions dans les neurones, ce qui déclenche un stimuli nerveux. Le cerveau l'interprète comme une brûlure, pourtant ni cloques ni boursouflures ici, mais la sensation d'une brûlure plus ou moins intense, non dangereuse. Et rien ne sert de boire de l'eau, la capsaïcine est insoluble dans le liquide. Seul remède: les produits laitiers, comme le lait, la crème glacée, le fromage…

Le poivre, aussi appelé "roi des épices" pour son parfum et son goût piquant capable d'assaisoner n'importe quel plat, doit sa particularité à la pipérine. Cette molécule est contenue dans l'écorce du poivre et c'est elle qui donne cette sensation de pseudo-chaleur. Les propriétés de cette molécule sont diverses; elle est antimicrobienne, anti inflammatoires et hépato-protectrices (protège le foie). C'est aussi la pipérine qui excite la muqueuse et les nerfs sensoriels du nez, ce qui peut faire éternuer si l'on respire au dessus.

Le wasabi, enfin, n'a pas grandi en pâte dans un tube. C'est bel et bien une épice à la base, mais il est différent des précédents car il monte au nez, il ne brûle pas et ne pique pas. Cette plante naît au Japon dans le même environnement que le riz, juste entre l'eau et la terre. Son "piquant", bien que ce ne soit pas le terme adéquat, est dû à la présence de sinigrine dans les tissus de la plante. Lorsque la plante est coupée ou broyée, la sinigrine se propage. Cela donne cet arôme acre et cette sensation olfactive particulière. Au contact de l'air, le produit va s'oxyder et perdre de sa puissance.  

 Source

 

Commenter cet article

Archives