Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Natation: un réfugié syrien de Belgique ovationné pour son record aux JO 2016

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Août 2016, 06:33am

Catégories : #SPORTS, #INSOLITE, #BRESIL

Natation: un réfugié syrien de Belgique ovationné pour son record aux JO 2016

Alors que la natation est la cible de diverses polémiques depuis le début des JO de Rio, la discipline a tout de même quelques belles histoires à son compteur… Rami Anis, un réfugié syrien résidant en Belgique, a été ovationné mardi par le public après avoir enregistré un record personnel de 54.25 secondes lors des 100m nage libre.

L’athlète de 25 ans est membre de l’équipe des réfugiés et participe aux Jeux sous le drapeau olympique.

« Comme un rêve »

«  C’est comme un rêve dont je ne veux pas me réveiller  », a-t-il commenté après sa performance, selon De Morgen. «  Le 100m nage libre n’est pas mon point fort, mais je l’ai considéré comme une préparation du 100m papillon, ma discipline de prédilection ».

 

See video

 

Voir la vidéo sur mobile

Passionné depuis son enfance par la natation, Rami a grandi dans la ville d’Alep, au nord-ouest de la Syrie. C’est son oncle, Majad, qui lui apprend les bases de la natation, mais il peaufine son apprentissage en regardant des vidéos de Michael Phelps sur YouTube.

Alors qu’il rêve de participer aux JO de Londres en 2012, il est contraint de quitter la Syrie à cause de la guerre civile et se réfugie à Istanbul. Pensant que c’est provisoire, il n’emmène avec lui qu’un petit sac contenant deux vestes, deux T-Shirts et deux pantalons, relate The Guardian. Il y restera quatre ans…

Entraînements intensifs

Accompagné de son petit frère, il décide alors de rejoindre son père en Belgique qui vit dans un camp de réfugiés. Après une traversée périlleuse en mer Egée et dix jours de voyage en train et en bus, ils arrivent finalement à Gand, où il a rapidement trouvé un nouvel entraîneur : Carine Verbauwen, qui a par deux fois participé aux Jeux olympiques. Sa qualification pour les JO 2016 est le fruit d’un travail acharné (17 heures par semaine environ) commencé en mars dernier avec l’ancienne championne belge.

«  Rami restera en Belgique tant que Bachar al-Assad sera au pouvoir et qu’il y aura la guerre dans son pays  », a déclaré Carine Verbauwen lors d’une conférence de presse.

Dans quatre ans, aux prochains JO de Tokyo, Rami espère cette fois nager pour la Syrie. «  C’est étrange de ne pas pouvoir nager pour son pays. J’espère que la guerre sera bientôt terminée et que je pourrai y participer sous le drapeau syrien  ». 

 Source

Commenter cet article

Archives