Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les prébiotiques pourraient traiter l'asthme à l'effort

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Août 2016, 09:14am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MEDICAMENT, #SPORTS, #SCIENCE, #MALADIE

Les prébiotiques pourraient traiter l'asthme à l'effort

L'asthme à l'effort (également appelée asthme post-exercice) survient généralement après un effort physique. 5 à 10 mn après l'exercice, la personne se met à tousser et à faire des bruits sifflants lors de chaque respiration.

Des chercheurs de l'Université de Nottingham ont constaté que la consommation de prébiotiques pouvait améliorerces crises d'asthme 

 

Une étude sur 10 personnes

Pour leur étude, publiée dans le British Journal of Nutrition , les chercheurs ont enrôlé 10 personnes souffrant d'asthme à l'effort et 10 personnes dans un groupe témoin. Ils ont comparé les effets d'un prébiotique à base de bimuno-galactooligosaccharides (B-GOS) avec un placebo dont le goût et la nature étaient identiques. Tous les participants ont pris ces compléments pendant trois semaines.

Puis ils ont fait des tests d'hyperventilation en laboratoire, ce qui provoque des crises d'asthme chez les personnes qui y sont sujettes. Les fonctions respiratoires ont été étudiées et une prise de sang a été effectuée pour vérifier les marqueurs de l'inflammation.

 

Agir sur les bonnes bactéries de l'intestin

Les chercheurs ont noté que les prébiotiques réduisaient considérablement ces marqueurs inflammatoires et qu'ils diminuaient la sévérité des crises d'asthme .

"Nous commençons à peine à comprendre le rôle que le microbiome intestinal joue dans la maladie et il devient de plus en plus flagrant que les bactéries qui vivent dans l'intestin peuvent avoir une influence importante dans les maladies des voies respiratoires" souligne le Dr Neil Williams, principal auteur de l'étude.

"Le B-GOS agit en augmentant la croissance et l'activité des bonnes bactéries dans l'intestin. Cela permet de réduire la réponse inflammatoire des voies respiratoires chez les patients atteints d'asthme à l'effort" conclut-il. 

 Source

Commenter cet article

Archives