Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les femmes fertiles pendant plus de 40 ans vivraient plus longtemps

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Août 2016, 09:38am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #LONGÉVITÉ, #VIE

Les femmes fertiles pendant plus de 40 ans vivraient plus longtemps

Y aurait-il un lien entre l’âge des premières règles, la survenue de la ménopause et l’espérance de vie ? C’est en tout cas ce que suggère une nouvelle étude publiée dans la revue Menopause. Selon les résultats de leurs travaux, les femmes qui ont une période de fertilité d’au moins 40 ans ont des chances accrues de vivre au-delà de 90 ans et un risque réduit de développer un diabète de type 2. Les femmes qui ont eu leurs premières règles à 12 ans et leur ménopause à plus de 50 ans seraient ainsi les mieux loties.

 

25% plus de risque de diabète pour les femmes ménopausées avant 46 ans

Pour arriver à ce constat, les chercheurs de l’Ecole de médecine de San Diego (Etats-Unis) ont étudié le lien entre les œstrogènes et le risque de diabète de type 2. Dans une première étude menée sur douze ans, ils ont passé au crible les données de 124.379 femmes, âgées de 50 à 79 ans. Les résultats montrent que les femmes ménopausées avant 46 ans ont 25% de plus de risques de souffrir de diabète. En revanche, si la ménopause survient après 55 ans, la probabilité passe à 12%. Plus généralement, les femmes qui ont des cycles de reproduction de moins de 30 ans sont 37% plus à risque contre 23% pour celles dont la fertilité s’étend sur plus de 45 ans.
 

 

Pourquoi un tel écart ? Les scientifiques l’expliquent par les brusques changements des niveaux d’œstrogènes lors de la ménopause. Le métabolisme des femmes ralentit, elles ont plus de risques de prendre du poids, surtout au niveau de la taille et du ventre. Ces nouvelles réserves de gras sont un facteur de la maladie chronique. 

Les premières règles après 12 ans diminuent le risque

Dans la seconde étude, les scientifiques ont suivi 16.251 femmes ménopausées sur 20 ans. Parmi elles, 8.892 ont fêté leur 90e anniversaire. Les chercheurs notent que les femmes qui ont eu leurs premières règles après 12 ans et leur ménopause (naturelle ou chimique) après 50 ans ont davantage de chances de vivre longtemps. Des constatations qui confortent l’idée que les facteurs de reproduction impactent l’espérance de vie. 
 

Si l’âge moyen de la ménopause se situe autour de 51 ans, il varie d’une femme à l’autre en fonction de plusieurs facteurs. L’exposition à des perturbateurs endocriniens ou une mauvaise hygiène de vie, comme la consommation de tabac, peuvent aussi accélérer le processus. Après la survenue de la ménopause, surveiller son poids, privilégier des aliments sains et faire de l’exercice régulièrement permettent de vivre au mieux cette période de transition hormonale. 

 Source

Commenter cet article

Archives