Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 5 conversations casse-pied de la rentrée

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 11:19am

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR, #RELATIONS, #TRAVAIL

Les 5 conversations casse-pied de la rentrée

C’est la rentrée, et pas seulement pour les écoliers. Les transports en commun se repeuplent, les embouteillages réapparaissent et les bureaux d’entreprises redeviennent habités. Les vacances sont finies, on a défait les valises, il est maintenant tant de se remettre à travailler.

Mais retrouver tous ses collègues autour de la machine à café implique un petit désagrément : vous voilà obligé de répondre en boucle à  leurs questions mortellement ennuyeuses et redondantes

« T’es pas parti toi ? »

La question émane de Muriel, la secrétaire, qui affiche un teint orange foncéet semble en tirer beaucoup de satisfaction. C’est vrai, vous êtes un peu pâle. Parce que vous êtes parti début juillet, parce que vous avez préféré faire un trekking en Islande que de la piscine en Turquie, ou tout simplement parce que le soleil ce n’est pas votre truc et que vous ne quittez jamais votre indice 50 et votre capeline. Vous devez vous retenir de ne pas lui exposer l'impact du soleil sur le vieillissement de la peau.

« Ah oui je connais. J’y suis allé il y a 15 ans, quand ce n’était pas encore trop touristique »

Charles-Eugène, le snobinard de la boîte, répliquera systématiquement cela à l’annonce de votre destination de vacances. Croatie, Grèce ou Corse, il y est toujours déjà allé et c’était toujours avant que la destination ne soit tendance. Il pourra ensuite disserter de longues minutes sur la beauté sauvage perdue de ce lieu, alors qu’à la base il vous demandait simplement où vous étiez parti en vacances.

« Eh ben, y'en a qui ont les moyens… »

Vous venez de raconter dans les grandes lignes votre périple de trois semaines en Amérique du Sud : vous avez vu le Machu Picchu, le lac Titicaca, Copacabana et la forêt amazonienne. « Ca avait vraiment l’air super… Enfin, faut avoir les moyens » lâche André, votre collègue jaloux qui a passé une semaine de camping à  Arcachon. Peu importe si vous économisez pour ce voyage depuis 2 ans et que vous avez dormi chez l'habitant : dans sa tête, vous avez le train de vie de Madonna.

« Tu sais pas la dernière ? »

Vous venez de rentrer, vous avez encore la tête dans la lavande et les grillons dans les oreilles. Mais vos collègues attentionnés vont vite vous faire redescendre dans le train-train quotidien tellement médiocre du bureau.« Mélanie s’est fait larguer » ; « On a refusé une augmentation à  Pierre-Luc » ; « Il parait que Marco s’est cassé le coccyx en faisant du ski-nautique » … Pour certains, les ragots et les bruits de couloir font partie intégrante de la rentrée. Pas de chance: vous, vous vous en fichez complètement.

« Ma plus grande est rentrée en maternelle ! »

La rentrée scolaire, un évènement classique et tout à fait normal pour le parent d’un enfant de 5-6 ans. Malgré tout, votre collègue ressent le besoin irrépressible de vous expliquer en long et en large comment son rejeton n’a même pas pleuré, comment lui a pleuré, et de poster de nombreuses photos sur les réseaux sociaux, cartable à l’appui. Il ne semble pas se rendre compte que lors de la rentrée, comme le reste de l'année, la vie de ses enfants ne vous intéresse pas. 

 Source

Commenter cet article

Archives