Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le crowdfunding remplace-t-il l'Église?

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Août 2016, 10:09am

Catégories : #RELATIONS, #RELIGION, #MONDE

Le crowdfunding remplace-t-il l'Église?

Internet est aujourd'hui un puissant levier pour aider ceux qui sont dans le besoin.

L’Église, sa communauté, ses groupes de prières et appels aux dons font partie intégrante du paysage aux États-Unis, où l’appartenance à une paroisse religieuse est extrêmement importante et un véritable vecteur d’intégration sociale et d’entraide. Mais l'image colportée dans beaucoup de films, séries et romans montrant des femmes soulevant des montagnes pour récolter des fonds afin d'aider les gens dans le besoin au sein de leur paroisse, ressemble de plus en plus à une image d’Épinal.

Le crowdfunding est devenu une alternative aux dons faits par l’Église, comme le rapporte le Daily Dot, et ce, pour plusieurs raisons. Peu surprenant, même aux États-Unis, les Églises ne sont plus aussi rassembleuses qu’auparavant, entraînant de fait, une baisse des dons. En 2014, une étude conjointe de la Giving USA Foundation et de l’Indiana University Lilly Family School of Philanthropy montre que les Américains sont plus enclins à faire des dons directement à des œuvres de charité

 

La solidarité, autrement

Pour Robert Putnam, auteur du livre American Grace, la plupart des organisations religieuses se sont, par ailleurs, concentrées, ces trente dernières années, sur «des questions comme l’avortement, le mariage gay et tout ce qui se rapporte à la moralité sexuelle», oubliant au passage «les questions liées à la pauvreté».

Et puis, internet permet de rassembler une communauté largement plus importante:

«Ceux qui n’ont pas de liens affectifs avec une personne lançant une campagne de crowdfunding afin d’avoir une aide financière sont susceptibles d’être touchés par son histoire. (...) Notre instinct humain est d’aider son prochain, mais il peut être épuisant de constamment aider son entourage. Aider un inconnu peut être “rafraîchissant” en comparaison, puisqu’on peut le faire de façon anonyme», explique Kaya Oakes, auteur de The Nones Are Alright, un livre sur les nouvelles générations de croyants.

Pour autant, le crowdfunding va t-il vraiment enterrer l’Église? Pas forcément. D’après Bobby Whithorne, porte-parole de la plateforme GoFundMe, «[le] site ne remplace pas la solidarité d’une communauté, mais propose juste un autre moyen de l’exprimer». Même si les différentes Églises sont lentes à se mettre aux nouvelles technologies, pointe Kaya Oakes, un jour viendra peut être où elles utiliseront, elles-aussi, le crowdfunding: «Cela permettrait de pouvoir embrasser toutes les formes de charité et de souder des liens forts entre les communautés.»  

 Source

Commenter cet article

Archives