Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le comédien Alexandre Astier a désormais un astéroïde à son nom

Publié par MaRichesse.Com sur 31 Août 2016, 05:02am

Catégories : #ESPACE, #INSOLITE, #PEOPLE

Le comédien Alexandre Astier a désormais un astéroïde à son nom

"Avec du bol, je serai responsable de l'extinction de l'humanité." Sans surprise, le comédien Alexandre Astier a réagi avec humour, lundi 29 août en apprenant qu'un astéroïde portait son nom. C'est Patrick Sogorb, un astronome amateur français qui a découvert, en 2008, l'astéroïde et lui a donné le nom (236984) Astier. Un amateur de 45 ans, "qui travaille de temps en temps avec des pros", car la chasse aux astéroïdes ne s'improvise pas.

 

 
 

Patrick Sogorb a découvert l'astéroïde lors d'un séjour à Eygalayes, dans la Drôme provençale et il se souvient très bien de cette nuit-là. "Il y a là-bas un gîte rural très bien placé pour pratiquer l'astronomie, la météo est bonne et le ciel, dénué de pollution lumineuse, est excellent", raconte-t-il à franceinfo. Pour chasser les astéroïdes, qui ressemblent à des "petites étoiles faibles""le principe est de choisir une zone du ciel dans laquelle on suppose qu'on peut en découvrir de nouveaux, explique l'astronome. Et de prendre trois photographies de cette zone à environ 30 minutes d'intervalle."

"Les télescopes d'entrée de gamme ne suffisent plus" pour chasser les astéroïdes en amateur. Car même s'il en reste probablement beaucoup à découvrir, "de nombreux astronomes professionnels américains s'y intéressent, depuis que des fonds ont été débloqués" dans ce but, à la fin des années 1990. "Ce sont les sorties des films Deep Impact et Armageddon qui ont encouragé ces investissements", assure Patrick Sogorb. Grâce à des logiciels et des bases de données, les astronomes peuvent ensuite savoir si l'objet céleste repéré est déjà connu. "Il faut pouvoir l'observer deux nuits de suite", ajoute-t-il. Cette nuit de 2008, Patrick Sogorb a bel et bien découvert un nouvel astéroïde. 

 

"Je me suis dit qu'il méritait son astéroïde"

Il a fallu ensuite envoyer les mesures enregistrées au Minor Planet Center (MPC), organisme international collectant les données concernant les astéroïdes et comètes, qui lui a attribué le nom provisoire de 2008 PP21. Les astéroïdes ne sont définitivement nommés que "lorsque leur orbite est parfaitement connue", ce qui demande plusieurs années d'observation à la communauté astronomique. Au printemps 2016, le MPC a attribué le numéro (236 984) à l'astéroïde et Patrick Sogorb, le découvreur, a alors eu le droit de lui attribuer le nom de son choix, assorti d'une courte explication.

 

 

Il n'y a aucun hasard dans le choix de Patrick Sogorb. "Alexandre Astier est quelqu'un que j'appréciais déjà beaucoup depuis la série Kaamelott, où on sent qu'il a une écriture assez fine", explique-t-il. Surtout, Alexandre Astier est un passionné d'astrophysique. Il a d'ailleurs reçu un prix de la Société française d'astronomie et d'astrophysique pour son spectacle intituléL'ExoConférence, dans lequel il interprète un professeur expliquant différentes théories sur le cosmos pour démonter les théories conspirationnistes sur la vie extraterrestre. "J'ai trouvé son discours très éclairé et intelligent. En sortant, je me suis dit qu'il méritait son astéroïde", raconte Patrick Sogorb à franceinfo. L'astronome "aurait aimé rencontrer Monsieur Astier pour lui remettre son astéroïde, cela se fait", mais il n'a pas réussi à le contacter. 

 Source

Commenter cet article

Archives