Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La campagne pro-allaitement de l’Unicef soulève une vague d’indignation

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Août 2016, 06:18am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

La campagne pro-allaitement de l’Unicef soulève une vague d’indignation

C’est ce qu’on appelle soulever un tollé. Tout est parti d’un tweet posté par l’Unicef ce lundi 1er août à l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel qui se tient jusqu’au 7 août. Dans ce message, l’agence des Nations Unies rappelle que "l’allaitement stimule la santé d’un enfant, son QI, ses performances scolaires et son revenu à l’âge adulte." Dans une autre affiche, un homme enlace sa compagne entrain d’allaiter son nouveau-né. "L’allaitement n’est pas qu’une affaire de femme."


 

L’allaitement stimule la santé d’un enfant, son QI, ses performances scolaires et son revenu à l’âge adulte

 
 

 

 

Il n’en fallait pas moins pour embraser la toile…et faire réagir les associations féministes. Ce jeudi 4 août, la porte-parole d’Osez le féminisme, Raphaëlle Rémy-Leleu, réagit : "ce qui nous choque dans cette campagne, c’est son aspect très culpabilisant, très stigmatisant pour les femmes qui choisiraient de ne pas allaiter."

Unicef / allaitement: "Nous rappelons que c'est un choix et pas un obligation" dit @RaphaelleRL 

 
 

Je te soutiens depuis longtemps Unicef mais là non, non, non ! Stop à la culpabilisation des mères. https://twitter.com/unicef_fr/status/760156942308413440 …

 
 

Du côté de la twtitosphère, les internautes grincent des dents. Les femmes y voient une dépossession de leur corps. "Pour un choix aussi intime que l’allaitement – ou non – il faudrait donc demander son avis au mari ? LOL, NOPE. Mes nichons, MON avis", s’insurge @MereFeministe. D’autres ironisent sur le message de l’Unicef comme @SandG_ : "L’allaitement réduit aussi le trou dans le couche d’ozone, arrête les tsunamis et fait payer moins d’impôts."

Sans doute que l'unicef pense y mêler des gnous, ou des ornithorynques... (on me glisse dans l'oreillette; les pères en fait)

pour un choix aussi intime que l'allaitement - ou non - il faudrait donc demander son avis au mari? LOL, NOPE. Mes nichons, MON avis

 
 

L'allaitement réduit aussi le trou dans la couche d'ozone, arrête les tsunamis et fait payer moins d'impôtshttps://twitter.com/UNICEF_FR/status/760156942308413440 …

 
 

Face à la polémique, Juliette Chevalier, directrice du plaidoyer et de la communication de l’Unicef France, se défend sur France Info : "Il n’est pas question d’imposer aux mères ce qu’elles doivent faire (…) L’allaitement, ou non, reste un libre choix pour toutes les femmes." Selon elle, cette campagne serait surtout un moyen d’informer et de contrer "les campagnes pour développer le lait industriel (qui) gagnent du terrain."

Cette campagne repose sur une étude publiée en début d’année dans la revue The Lancet. Selon cette grande méta-analyse, qui a passé plus de 1.300 recherches au crible, allaiter son bébé les six premiers mois pourrait sauver plus de 800.000 vies chez les moins de 5 ans et éviter 20.000 décès des suites d’un cancer du sein ou de l’ovaire chez les mères. "Le lait maternel agit comme un premier vaccin qui aide à combattre les maladies infantiles", concluait le Dr César Victori, principal auteur des travaux.  

 Source

Commenter cet article

Archives