Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L’Humanité est entrée dans une nouvelle ère, l’Anthropocène

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 10:56am

Catégories : #TERRE, #SCIENCE

L’Humanité est entrée dans une nouvelle ère, l’Anthropocène

Selon un groupe d’expert travaillant sur la question depuis 7 ans, l’Humanité est entrée dans l’ère de l'Anthropocène, après la seconde guerre mondiale, quand l’humanité a commencé à utiliser la bombe atomique, et que l’industrialisation a connu son essor. 

L’Anthropocène est un terme utilisé pour caractériser «l’ère de l’homme», une époque géologique où l’Humanité est devenue la force ayant l’impact le plus important sur la Terre. L’Anthropocene Working Group, un groupe de scientifiques, a passé 7 ans à déterminer si l’Anthropocène devait être considérée comme une ère géologique officielle. 

 

Leur réponse est sans équivoque, et le groupe de travail devrait incessamment sous peu envoyer une demande à l’International Commission on Stratigraphy (ICS) afin qu’il reconnaisse l’Anthropocène comme une ère à part entière. Selon eux, ses débuts se situeraient entre les années 1940 et 1950. 

 

De nombreux déclencheurs

Le groupe avait dévoilé en début d’année, dans une étude, quels étaient les principaux déclencheurs de cette ère. Notamment l’augmentation à partir des années 50 de certains matériaux tels que le plastique, ou l’aluminium. L’utilisation de la force atomique, le réchauffement climatique, la déforestation ou l’accroissement de l’industrialisation sont également cités comme éléments ayant précipités l’entrée dans l’ère Anthropocène.

Pourtant, les scientifiques restent confiants. Martin Rees, scientifique britannique et professeur d’astronomie, estime ainsi que «l’Humanité pourrait assurer un avenir durable. L'aube de l'époque Anthropocène pourrait alors marquer une transformation d'un monde ‘naturel’ à une situation où les humains feraient la transition vers une ère plus électronique, qui transcenderait nos limites, et éventuellement étendraient leur influence bien au-delà de la Terre». Un point de vue très pro-transhumanisme qui ne partageront certainement pas de nombreuses communautés. 

 Source

Commenter cet article

Archives