Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'appel de Trump à une communauté noire américaine qui ne l'aime pas

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Août 2016, 19:08pm

Catégories : #RACISME, #POLITIQUE, #ETATS-UNIS

L'appel de Trump à une communauté noire américaine qui ne l'aime pas

Selon Donald Trump, Hillary Clinton n'a rien fait pour les Noirs. Vendredi 19 août 2016, lors d'un meeting à Dimondale, dans le Michigan, le candidat républicain à la Maison Blanche s'est adressé à cette communauté, demandant à ses membres de voter pour lui afin d'améliorer leur avenir. Un appel du pied qui a peu de chances d'être entendu, et qui a surtout suscité des sarcasmes pour le moment.

Donald Trump, qui cherche manifestement à élargir sa base électorale, a affirmé vendredi que le Parti démocrate d'Hillary Clinton et Barack Obama avait trahi ses électeurs noirs. « Aucun groupe en Amérique n'a plus souffert des politiques d'Hillary Clinton que les Noirs », considère-t-il.

Pour le candidat républicain, « si le but d'Hillary Clinton avait été d'infliger le plus grand mal à la communauté noire, elle n'aurait pas pu mieux faire ». Aussi, « ce soir, je demande à chaque citoyen noir de ce pays qui souhaite un avenir meilleur de voter pour moi », a-t-il lancé devant ses partisans.

S'adressant directement aux électeurs de cette communauté, Donald Trump a mis l'accent sur le besoin d'un leadership nouveau pour améliorer le sort des Noirs américains : « Qu'avez-vous à perdre en essayant quelque chose de nouveau, comme Trump ? Vous vivez dans la pauvreté. Vos écoles sont mauvaises. Vous n'avez pas d'emplois. 58 % de vos jeunes sont chômeurs. »

 

Trump dit aux Noirs que les immigrés prennent leurs emplois 

Mais, selon le Washington Post, ces affirmations, loin d'attirer les Noirs, les ont plutôt offensés. Car tous ne vivent pas dans la pauvreté. Tous ne sont pas sans emploi. Contestant cette situation également, Hillary Clinton a répondu dans un tweet qu'une « telle ignorance est stupéfiante ».

 

Le candidat républicain a néanmoins réaffirmé que son adversaire démocrate voulait « ouvrir les frontières », insistant sur le fait que les immigrés prennent les emplois des Américains, et donc des Noirs. « Hillary Clinton préfèrerait donner un emploi à un réfugié étranger plutôt qu'à des jeunes Noirs au chômage dans des villes comme Detroit, où ils sont devenus des réfugiés dans leur propre pays », a martelé le milliardaire.

Et de renouveler sa dénonciation des traités de libre-échange existants ou en préparation aux Etats-Unis, estimant qu'avec l'Accord de libre-échange nord-américain de 1993, Bill Clinton était responsable de délocalisations industrielles au Mexique. « Nous devons tourner la page. Seul un changement de leadership pourra produire des résultats différents », a-t-il promis.

 

Les Noirs américains devraient voter massivement pour Clinton

En 2012, lors de la réélection de Barack Obama, 13 % des votants étaient noirs. Environ 93 % d'entre eux ont voté pour le président sortant, selon des sondages de sortie des urnes réalisés à l'époque. Cette communauté, très démocrate, a par ailleurs soutenu massivement l'ancienne secrétaire d'Etat dans la primaire contre Bernie Sanders cette année.

Autant dire que la communauté noire devrait de nouveau soutenir massivement la candidate démocrate dans les urnes en novembre prochain. Entre 0 et 2 % se disent actuellement prêts à voter pour Donald Trump. Alors, leur a-t-il tendu la main pour montrer à l'establishment républicain qu'il faisait un effort pour être plus œcuménique ?

Un stratège républicain s'interroge : pourquoi Donald Trump a-t-il invité les Noirs à voter pour lui devant un public blanc ? Cela, ajoute-t-il dans des propos rapportés par notre correspondant à Washington Jean-Louis Pourtet, aurait eu un plus grand effet s'il avait lancé son appel « dans un quartier chaud, avec derrière lui une voiture de police en feu ». 

 Source

Commenter cet article

Archives