Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


JO : 5 choses que vous ne savez sans doute pas sur Usain Bolt

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Août 2016, 16:42pm

Catégories : #SPORTS, #PEOPLE, #5-TRUCS-A-SAVOIR

Roi incontesté du sprint mondial depuis les Jeux de Pékin en 2008, le sextuple champion olympique veut poursuivre son règne à Rio. Alors qu’il lance ses JO sur 100 m ce samedi (séries à 17 h, heure française et finale dans la nuit de dimanche à lundi), on vous propose de découvrir Usain Bolt sous un autre jour.

JO : 5 choses que vous ne savez sans doute pas sur Usain Bolt

C'était un bébé remuant
S’il est réputé pour ne pas être un foudre de guerre en dehors des pistes, Usain Bolt a par exemple eu "la flemme" de participer à la cérémonie d’ouverture des Jeux, plus jeune, il ne tenait visiblement pas en place. C’est en tout cas ce qu’a affirmé vendredi sa maman, qui a fait le déplacement jusqu’à Rio : "Au bout de trois semaines, il était déjà en train de pousser sur ses jambes, il était tellement fort… Un jour, je l’ai laissé sur le lit et quand je suis revenue, il était sur le point de tomber. Donc je me suis dit ‘Quel genre d’enfant est-ce ?’". Une graine de champion. 

 Tout a commencé sur un pari
Alors que le Jamaïcain n’avait que 13 ans, le prêtre de la paroisse de Trelawny, où il a grandi, entend Usain Bolt se chamailler avec un copain pour savoir qui est le plus rapide des deux. L’homme de foi organise alors un duel entre les deux garçons, avec à la clé un déjeuner offert. Le futur champion s’est facilement imposé et la légende affirme même que le révérend Nugent a glissé à l’oreille de Bolt : "Si tu bats Ricardo (son copain, ndlr), tu peux battre n’importe qui". Prémonitoire.

 Il a le cœur sur la main
Toujours de bonne humeur, le showman de l’athlétisme mondial est souvent décrit comme un grand enfant. Potes, jeux vidéo et Mcdo, Bolt (29 ans) a effectivement conservé des délires d'adolescent mais gère ses affaires comme un grand. Avec plus de 30 millions de dollars de revenus annuels selon Forbes, il est même l’athlète le mieux payé de l’histoire et en fait profiter les autres. Ainsi, en plus de faire régulièrement des dons pour préserver la faune au Kenya, il donne beaucoup d’argent aux jeunes de son pays via la Fondation Usain Bolt. Mieux, il profite de son juteux contrat de sponsoring avec Puma pour envoyer des équipements aux enfants de sa ville natale.

 C'est un patron de resto
Tout sauf fin gourmet, puisqu’il affectionne particulièrement la junk food, le sprinteur a tout de même investi une partie de sa fortune dans un restaurant à Kingston. Pas vraiment une table gastronomique, donc, mais plutôt un pub amélioré, le Usain Bolt's Tracks & Records propose une nourriture anglo-saxonne à souhait ainsi que quelques spécialités caribéennes. Le restaurant est dédié au sport, puisqu'on y trouve de 45 écrans télé dispatchés dans les 7.000 m2 de l’établissement ainsi qu’une boutique de souvenirs totalement dédiée à Usain Bolt.

 Il trimbale une vieille scoliose 
Félin sur la piste, l’homme le plus rapide du monde est pourtant tout tordu ! En effet, Usain Bolt souffre d’une vilaine scoliose qui a longtemps retardé son explosion au plus haut niveau (il était programmé pour faire au moins un podium olympique en 2004 mais a dû attendre 2008 et Pékin). Et si cette déformation est incurable, son passage entre les mains expertes de son coach Glen Mils lui a permis d’en atténuer les effets, à la faveur d’un gros travail pour renforcer ses capacités respiratoires et surtout muscler son dos. Avec le succès que l’on connaît. 

 Source

Commenter cet article

Archives