Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


JO 2016 : 10 choses à savoir sur Michael Phelps

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Août 2016, 11:56am

Catégories : #PEOPLE, #SPORTS

JO 2016 : 10 choses à savoir sur Michael Phelps

Il survole toujours les bassins. Avec ses compatriotes américains, Michael Phelps a remporté l'or au relais 4x100 m aux Jeux olympiques de Rio, dimanche 7 août. La 23e médaille olympique de sa carrière. La 19e en or. Et selon NBC (en anglais), il pourrait encore en remporter au moins cinq autres d'ici à la fin de la compétition ! Mais qui se cache vraiment derrière le sportif le plus titré de tous les temps ? Francetv info vous révèle quelques-uns de ses secrets.

1A 7 ans, il avait encore peur de mettre la tête sous l'eau

A l'âge de 7 ans, Michael Phelps découvre la natation avec ses deux grandes sœurs, Whitney et Hilary. Mais ses débuts dans les piscines ne sont pas simples : le jeune Michael craint de mettre sa tête sous l'eau. Sa peur est telle que ses entraîneurs se retrouvent obligés de le faire nager essentiellement sur le dos.

Cette étrange manière de découvrir le sport a toutefois eu des conséquences positives, puisque le nageur a été sacré double champion olympique du 400 m quatre nages (2004 et 2008) et triple champion olympique du 200 m quatre nages (2004, 2008 et 2012), deux disciplines dans lesquelles l'une des longueurs se fait sur le dos.

 

Série de photographies de Michael Phelps posant avec ses médailles olympiques obtenues lors des JO de Pékin, qui se sont tenus du 8 au 24 août 2008. 
Série de photographies de Michael Phelps posant avec ses médailles olympiques obtenues lors des JO de Pékin, qui se sont tenus du 8 au 24 août 2008.  (STF / AFP FILES)

 

2Il a participé à ses premiers JO à 15 ans

A 31 ans, Michael Phelps participe à Rio à ses cinquièmes Jeux olympiques. Ses premiers Jeux, c'était à Sydney, en 2000, et le jeune Michael n'avait alors que 15 ans.

A l'époque, il était devenu le plus jeune nageur américain à prendre part aux Jeux olympiques depuis les JO de Los Angeles en 1932. S'il est reparti bredouille d'Australie, le jeune Phelps a profité de cette expérience pour découvrir les Jeux et préparer ses futures victoires dans la compétition.

3Il mange beaucoup de protéines

Trois sandwiches œuf-fromage-tomate-salade-oignons frits-mayonnaise, trois pancakes aux pépites de chocolat, une omelette de cinq œufs, trois tranches de pain perdu au sucre et un bol de porridge, le tout accompagné de deux tasses de café. Voilà ce que mangeait Michael Phelps chaque matin avant les Jeux de Pékin. Depuis il a revu son régime à la baisse, rapporte le Washington Post (en anglais). Mais le nageur met toujours l'accent sur les protéines. Il adore la viande grillée, et mange aussi beaucoup de burgers et de hot dogs. 

4Il a suivi une cure de désintoxication

Quelques semaines après les JO d'Athènes en 2004, Michael Phelps est arrêté par la police sous l'emprise de l'alcool. Il est alors condamné à 18 mois de prison avec sursis, à une amende de 200 euros et à des travaux d'intérêt général. 

Dix ans plus tard, le voilà arrêté pour conduite en état d'ivresse. La fédération de natation américaine décide cette fois de le suspendre pendant six mois, rappelle RMC. Le nageur récidiviste est même contraint de suivre une cure de désintoxication de six semaines. 

Faut-il en conclure que Phelps est alcoolique ? En avril 2016, la chaîne NBC lui pose la question sans détour. Réponse de l'intéressé : "Je ne sais pas, honnêtement je ne sais pas."

5Il a été photographié en train de fumer du cannabis

En février 2009, le tabloïd britannique News of the World publie des photos de la star américaine en train de fumer du cannabis lors d'une fête, rappelle leHuffington Post. "Michael est champion olympique de natation, mais aussi champion de la pipe à eau", raconte un des témoins présent à la soirée.

Dès le lendemain de la publication du cliché, Phelps fait amende honorable par communiqué : "J'ai eu une conduite regrettable et j'ai fait une erreur de jugement, explique-t-il. Ce n'est pas celle que le public attend de moi. Je suis désolé. Je le promets à mes fans et au public : cela n'arrivera plus." 

Mais l'affaire n'est pas restée sans conséquence : le multi-médaillé olympique a été suspendu trois mois par la fédération américaine de natation, explique Le Figaro.

6Il a fait de la publicité pour des céréales

Comme beaucoup de sportifs mondialement connus, Michael Phelps est lié par contrat à de nombreux sponsors, parmi lesquels les céréales Frosted Flakes(Frostie's en français), de la marque Kellogg's.

Ce partenariat a été brutalement interrompu par la marque américaine après la publication des photos de Phelps fumant du cannabis, signale ESPN (en anglais). La marque américaine considérait que cette image du champion collait mal avec les consommateurs de ses produits, qui sont essentiellement des enfants.

7En 2003, il a accroché le poster d'un de ses adversaires au-dessus de son lit

En grand compétiteur, Michael Phelps a horreur de la défaite. Battu par son compatriote Ian Crocker sur le 100 m papillon lors des championnats du monde de natation à Barcelone (Espagne) en 2003, il accroche alors un poster de son adversaire au-dessus de son lit avant les JO d'Athènes, histoire de se motiver. Une méthode visiblement efficace : le 20 août 2004, il décroche l'or olympique dans la discipline, devant Crocker, pourtant détenteur du record du monde.

8Il a collaboré à la conception d'un jeu vidéo à son nom

Fan de jeux vidéos, le champion a participé en juin 2011 à l'élaboration d'un jeu sobrement intitulé "Michael Phelps : Push the limit". Vendu à l'époque pour XBox 360, le programme offrait la possibilité de jouer avec un avatar de Phelps, qui a également participé au clip de promotion du jeu.

Extraits du test réalisé par le site JeuxVideo.com : "On tourne très vite en rond", "la reconnaissance des mouvements manque de précision", "les commentaires sont sans aucun intérêt"... Verdict : "Soyons francs, ce jeu n'est à conseiller ni aux amateurs de natation, ni aux joueurs en mal d'exercice."

9 Il a eu une statue géante à son effigie

A l'occasion des qualifications nationales pour les épreuves de natation aux JO de 2012, qui se tenaient dans le Nebraska, Michael Phelps a eu la surprise de trouver une immense statue à son effigie devant le Qwest Center où se tenait la compétition.

 

La statue géante à l'effigie de Michael Phelps devant le Qwest Center à Omaha (Nebraska), le 30 juin 2012.
La statue géante à l'effigie de Michael Phelps devant le Qwest Center à Omaha (Nebraska), le 30 juin 2012. (JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

 

Quoiqu'on puisse penser de cette statue, cet hommage n'a pas déconcentré le nageur américain, qui s'est qualifié pour huit épreuves à Londres. Sur ces huit épreuves, celui que l'on surnomme le "poisson volant" a récolté six médailles.

10Il pratique le "cupping" 

 

Michael Phelps lors du relais 4x100 m , aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016.
Michael Phelps lors du relais 4x100 m , aux Jeux olympiques de Rio, le 7 août 2016. (ALEXANDER VILF / SPUTNIK / AFP)

 

Vous avez peut-être remarqué ces cercles rouges présents sur le corps de Michael Phelps. Il n'est d'ailleurs pas le seul nageur à être concerné. Il s'agit du résultat d'une thérapie appelée "cupping" (ou thérapie des ventouses). Elle permet d'améliorer la circulation et la récupération, note Le Figaro.

"On utilise des ventouses en verre que l'on vide de leur air en glissant une flamme à l'intérieur. Une fois vides, les ventouses sont appliquées sur la peau alors aspirée", détaille le quotidien. Les ventouses sont laissées cinq à dix minutes avant d'être retirées. 

 Source

Commenter cet article

Archives