Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Deux ingénieurs se lancent dans la traversée de la Manche en sous-marin à pédales

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Août 2016, 05:38am

Catégories : #INSOLITE, #SCIENCE

Deux ingénieurs se lancent dans la traversée de la Manche en sous-marin à pédales

Deux ingénieurs vont traverser la Manche pendant sept jours à bord d'un sous-marin à pédales. Leur traversée, nommée Projet Poisson Pilote, se fera dans le noir et au fond de l'eau, pour explorer les fonds marins.

C'est un projet un peu fou : deux jeunes ingénieurs français vont traverser la Manche en sous-marin à pédales pour le projet Poisson Pilote. Le départ sera donné le 5 août de Plymouth en Angleterre, direction Saint-Malo en Bretagne, après 250 kilomètres de périple.

"C’est un rêve d’enfant qui ne m’a pas quitté", explique l’un de ces aventuriers, Antoine Delafargue sur France Info. Ce projet lui a demandé "beaucoup d’années de travail depuis huit ans", concrétisé par ses compétences d’ingénieur en pétrochimie chez Total.

 

 

Le plus petit sous-marin de croisière

"C’est un sous-marin qui n’a pas d’équivalent dans le monde, affirme Antoine Delafargue.Même si les tous premiers sous-marins il y a 200 ans étaient à propulsion humaine, celui-ci est vraiment particulier". Selon ce jeune ingénieur, "c’est le plus petit sous-marin de croisière qu’on connaisse, il fait six mètres de long, il pèse trois tonnes, mais à l’intérieur on a que deux mètres cube pour faire vivre deux personnes pendant plusieurs semaines."

La traversée va durer sept jours et va se faire entièrement dans le noir. "On va suivre le fond, précise Antoine Delafargue, le but de cette expédition, c’est quand même d’explorer les fonds marins et d’en partager un maximum d’images avec le grand public."

Dans un si petit espace, les deux ingénieurs se sont organisés pour que l’un pilote pendant que l’autre pédale, "il n’est pas prévu de remonter à la surface, affirme Antoine Delafargue,on va rester normalement au fond, mais on aura deux voiliers qui vont suivre notre évolution, et en cas de besoin, nous récupérer en surface".

Leur arrivée est prévue le 12 août prochain à Saint-Malo. 

 Source

Commenter cet article

Archives