Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


De quel type de maux de tête souffrez-vous?

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Août 2016, 15:29pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #CERVEAU

De quel type de maux de tête souffrez-vous?

Algie vasculaire de la face ou céphalées en grappe

Les céphalées en grappe se manifestent par des crises multiples dans un temps assez bref. La maladie peut être épisodique ou chronique. Dans le premier cas, les maux de tête sont présents de façon quotidienne au cours d'une période déterminée (p. ex. du 1er mars au 15 avril), avant de disparaître. Il arrive que les crises reviennent chaque année à la même saison.

Certains associent cette périodicité à l?augmentation de l?intensité lumineuse à l'arrivée du printemps ou, au contraire, à sa diminution en automne, mais cela n'a jamais pu être scientifiquement confirmé.

Dans la forme chronique, cette périodicité est absente mais il ne se passe pas un mois sans une ou plusieurs crises. La douleur est localisée à un endroit précis, généralement derrière l'oeil, mais peut aussi irradier en direction du cou ou de la zone derrière l'oreille. Son caractère très violent a déjà poussé certaines personnes au suicide. Elle s'accompagne généralement d'un besoin presque irrépressible de bouger.

Migraine

18 % des femmes et 6 % des hommes souffrent de migraines. Les scientifiques ne sont pas encore parvenus à élucider complètement ses mécanismes, mais un certain nombre de nouveaux critères ont été récemment fixés pour son diagnostic. On parle de migraine en présence d'au moins trois des éléments suivants :

  • céphalée modérée à sévère
  • douleur d'un seul côté du crâne
  • douleur pulsatile
  • douleur aggravée par les mouvements
  • nausées ou intolérance à la lumière et au bruit.

Céphalée de tension

Elle provoque des douleurs légères à modérées, des deux côtés de la tête, ainsi qu'une sensation de pression. Les symptômes ne sont pas aggravés par les mouvements. On peut souffrir d'une certaine sensibilité au bruit ou à la lumière, mais pas de nausées. Ces céphalées n'ont généralement pas de cause manifeste, mais un certain nombre de facteurs peuvent favoriser leur apparition : stress, déséquilibre hormonal, alimentation, alcool, manque de sommeil, etc.

Névralgie du trijumeau

La douleur, lancinante et brève (max 2 min), se manifeste à hauteur d'un nerf du visage. Elle est violente et touche le territoire innervé par une seule branche du nerf, comme le maxillaire supérieur ou inférieur. La crise peut être déclenchée lors du brossage des dents, par exemple, ou par exposition du visage à un vent froid. Parfois, la névralgie résulte d'une anomalie vasculaire au niveau du ganglion nerveux dans le cerveau, mais il n'y a pas toujours de cause apparente. 

 Source

Commenter cet article

Archives