Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Cristiano Ronaldo est une fausse idole

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Août 2016, 07:44am

Catégories : #PEOPLE

Cristiano Ronaldo est une fausse idole

Elena Anaya, une célèbre actrice espagnole, ne semble pas porter CR7 dans son coeur. "C'est une fausse idole car il transmet des valeurs égoïstes", estime la jolie actrice espagnole dans El Mundo.

 

C'est une vérité universellement reconnue: on ne peut pas plaire à tout le monde. Et même Cristiano Ronaldo n'échappe pas à cette règle. Elena Anaya, une célèbre actrice espagnole, ne semble pas porter CR7 dans son coeur. Dans El Mundo, elle précise que le triple Ballon d'Or portugais est "une fausse idole car il transmet des valeurs égoïstes".

"Cristiano, une figure nocive"
Au cours de cet entretien, le nom de Cristiano Ronaldo est apparu en guise de comparaison avec les réalisateurs Brian Carlston et Pedro Almodovar.

"Parfois, l'idée du travail n'est pas bien véhiculée. Il existe le sentiment de pouvoir devenir célèbre seulement en étant sur une plage. Ceux qui sont réellement grands, comme Brian, sont toujours des exemples de passion et d'effort. Quand tu travailles avec Almodovar, tu as une réunion et tout est bien préparé à l'avance. Tu ressens la passion à travers le personnage. Nous vivons dans une société où on vante plutôt des figures nocives comme Cristiano Ronaldo."

"Ces valeurs font du tort à notre société"
À l'Euro 2016, Elena Anaya supportait le Portugal en finale. Mais elle ne souhaitait pas que CR7 trouve le chemin des filets face aux Bleus.

"Je voulais que le Portugal gagne mais j'avais prié pour que Ronaldo ne marque pas. Quand il s'est blessé, j'ai été presque effrayée. C'est une fausse idole car il transmet des valeurs égoïstes. Quelles sont ce genre de victoires où on préfère retirer son maillot au lieu de remercier ses coéquipiers? Ce sont des valeurs individualistes et matérialistes qui font du tort à notre société", ajoute-t-elle. 

 Source

Commenter cet article

Archives