Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Crise du lait. Lactalis et les producteurs ont trouvé un accord

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 08:54am

Catégories : #INFOGRAPHIE, #POLITIQUE, #ENTREPRISE

Crise du lait. Lactalis et les producteurs ont trouvé un accord

Lundi, le FNSEA avait accentué la pression sur le groupe laitier Lactalis, et une reprise des négociations sur le prix d'achat du lait était programmée ce mardi matin. Ces discussions ont finalement abouti à un accord entre Lactalis et les éleveurs. Les actions menées par les agriculteurs ont pris fin.

Deux rounds de négociations menés avec Lactalis la semaine dernière s'étaient soldés par un échec, la troisième fois a été la bonne. Un accord a en effet été trouvé mardi sur le prix du lait entre les organisations de producteurs et le géant Lactalis, a annoncé peu après midi Sébastien Amand, l'un des représentants des producteurs présent aux négociations qui se déroulaient à la préfecture de Laval.

Les agriculteurs ont annoncé mettre un terme à leurs actions de protestation« Comme Lactalis a fait un pas, on en fait un aussi », a indiqué un porte-parole du principal syndicat agricole. Les producteurs avaient multiplié depuis lundi les actions de blocage des sites Lactalis et les actions de sensibilisation des consommateurs sur tout le territoire. 

Lactalis achetait jusqu'à présent le lait à 256,90 euros la tonne, bien en dessous du prix payé par d'autres transformateurs comme la société Silav (290 euros la tonne) ou la laiterie Saint-Père, filiale d'Intermarché (300 euros les 1 000 litres).

300 euros les 1 000 litres en décembre

L'accord prévoit une augmentation de 5 euros du prix de la tonne de lait tous les mois jusqu'à la fin de l'année, de 280 euros en août à 300 euros en décembre, ce qui rapporte à 275 euros le prix sur toute l'année. Cet accord prévoit également un arrêt de l'ensemble des mobilisations syndicales sur les sites Lactalis. 

« Ce prix du lait permet de donner une perspective de 300 euros/1000 litres sur la fin de l'année 2016 », a indiqué Michel Nalet, porte-parole du groupe Lactalis, dans un communiqué. 

« Le prix du lait négocié par le groupe Lactalis pour les prochains mois est largement supérieur à son environnement économique et à ses principaux concurrents coopératifs, dont la répartition d'activités est proche de la nôtre », a-t-il ajouté. 

La FNSEA contentée

Selon Lactalis, l'accord porte à « 150 millions d'euros en 2016 » son soutien aux agriculteurs par rapport à ses engagements contractuels. 

« Pour mettre un terme aux nombreuses informations erronées, il est important de rappeler que, depuis le début de la crise, Lactalis a toujours indiqué que le prix du mois de juillet (257 euros, NDLR) n'était et ne serait pas représentatif du prix de l'année », indique le communiqué. 

Côté syndical, le secrétaire général de la FNSEA, Dominique Barrau, s'est félicité de cet accord.« On considère que c'est une étape franchie. C'est important que Lactalis revienne dans le rang », a-t-il déclaré. 

Dominique Barrau a par ailleurs indiqué avoir demandé un rendez-vous avec le dirigeant de Lactalis. « On tient à le rencontrer pour parler avec lui de l'avenir. On ne peut pas rester sur cette manière de travailler », a-t-il déclaré. 

Cet accord a été obtenu après une semaine de conflit au cours de laquelle les syndicats s'en sont pris à différents sites et à l'image de marque du numéro un mondial des produits laitiers.

La semaine dernière, les producteurs avaient refusé une offre à 281 euros les mille litres.

Valls satisfait

 

 

Le Premier ministre Manuel Valls a réagi à cet accord via son compte Twitter, où il fait part de sa« satisfaction » en prenant acte de cette « sortie de crise positive ».

 

 

 

 

 

Infographie

Commenter cet article

Archives