Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment travailler les cuisses-abdos-fessiers dans l'eau

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Août 2016, 03:56am

Catégories : #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE, #CORPS, #SPORTS

Comment travailler les cuisses-abdos-fessiers dans l'eau

Si le travail de renforcement musculaire permet évidemment de muscler et tonifier sa silhouette, il est également possible d'obtenir un résultat qui va au-delà des espérances initiales. Autrement dit, vous avez tellement bien travaillé que vous vous retrouvez aujourd'hui avec des cuisses certes très fermes, mais qui ont doublé de volume. Et ça n'est pas exactement ce que vous recherchiez.

Au contraire, la natation permet de se muscler en élongation : autrement dit, on s'affine et on s'étire. Et c'est d'autant plus efficace que l'eau offre une résistance 44 fois plus importante que l'air. Aussi, un entraînement « classique » de natation en variant nages (papillon, dos, brasse, crawl), intensité (plus ou moins rapidement) et distances (séries de 50, 100, 200 ou 400 mètres) permet déjà de faire travailler efficacement l'ensemble de la musculature.

Mais si vous souhaitez plus particulièrement travailler le classique CAF, voici 3 exercices qui devraient vous donner rapidement satisfaction...

Les ondulations verticales

Pour travailler : abdominaux, lombaires et fessiers.

La position : A la verticale dans l'eau, les épaules hors de l'eau, croisez les bras et ramenez les mains contre vous

Le mouvement : dans cette position, faites des ondulations ! La difficulté est d'arriver à ne pas avancer tout en restant bien à la verticale, sans bouger les épaules. Pas forcément évident au début... Si vraiment vous n'y arrivez pas, essayez avec des palmes, vous arriverez à garder la position plus facilement

La variante : Alors pour commencer, essayez de faire des ondulations de faible amplitude mais sur un rythme soutenu. Une fois l'exercice maitrisé, vous pourrez adopter des ondulations plus amples sur un rythme plus lent .

Pour corser le tout, essayez cet exercice en levant les bras au plafond... Difficile de tenir longtemps cette position mais drôlement efficace pour le travail musculaire

Petit plus : contractez les abdominaux en même temps, le travail n'en sera que plus efficace.

Les battements de jambes

Pour travailler : les jambes et les fessiers

La position : Munissez-vous d'une planche (généralement fournie dans les piscines) et tendez vos deux bras pour les poser entièrement dessus (les mains sont agrippées à l'extrémité opposée à vous de la planche)

Le mouvement : tout simplement, battez des jambes pour avancer ! Le bon mouvement ? Gardez les jambes les plus tendues possibles, sans être raides mais laissez les chevilles souples avec les pointes de pied tendues. Faites alors un va-et-vient vertical avec les jambes. Lors du mouvement vers le haut, pliez légèrement les genoux. A l'inverse, lors du mouvement vers le bas (qui part de la hanche), re-tendez les jambes. La difficulté est plus importante lors du mouvement vers le bas : c'est là que vous avancez le plus normalement.

Faites au moins 200 mètres ainsi et si possible, deux fois de suite avec une pause récupération entre les deux.

La variante : Essayez le même mouvement mais sans sortir les pieds de l'eau : tous vos mouvements se font sur la surface et vous ne devez pas faire de bulles. Vous remarquerez rapidement la différence...

Des ronds de jambes dans l'eau

Pour travailler : abdominaux cuisses et fessiers

La position : Face au bord du bassin, appuyez vos mains sur le rebord en veillant de bien avoir pied.

Le mouvement : Levez une jambe sur le côté et une fois tendue, décrivez des cercles avec vos pieds. Au fur et à mesure, faites des cercles de plus en plus larges. Efficacité garantie !

La variante : Toujours face au bassin, levez les jambes en arrière, l'une après l'autre, en les gardant bien tendues et en ne cambrant pas. Cet exercice sera particulièrement efficace sur les fessiers.

Pour aller plus loin 

Source

Commenter cet article

Archives