Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Chalmers, le nouveau roi du sprint n'a que 18 ans

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Août 2016, 10:46am

Catégories : #SPORTS, #BRESIL, #PEOPLE

Chalmers, le nouveau roi du sprint n'a que 18 ans

Le jeune Australien a remporté l'épreuve reine du 100m nage libre mercredi soir à Rio.

 

Après la folle soirée vécue mardi (deux nouvelles médailles d’or pour Michael Phelps), le stade nautique a, dans la fraîcheur de la soirée brésilienne, mis du temps à se remplir et à faire du bruit, avant de s’enflammer pour Thiago Pereira et Henrique Rodrigues (3e et 4e de leur demi-finale du 200 m 4 nages). Charlotte Bonnet (7e de sa demi-finale en 54’’54) ne participera pas à la finale du 100m. Michael Phelps et Ryan Lochte, meilleurs temps des demi-finales du 200 m 4 nages nageront côte à côte en finale. Les deux monstres de la natation US collectionnent 97 médailles olympiques et mondiales… Bras de frères en perspective.

100m nage libre H, Chalmers la nouvelle star australienne. 18 ans. L’âge de tous les possibles. Rien n’impressionne Kyle Chalmers. Ni l’atmosphère d’une finale olympique, ni l’adversité. L’Australien (médaillé de bronze du 4 x 100 m nage libre derrière les Etats-Unis et la France) a, au terme d’un fabuleux retour de bassin, devancé (47’’58) le surprenant Belge Pieter Timmers (47’’80), médaillé olympique en natation 20 ans après Fred Deburghgraeve en or à Atlanta sur 200 m, et le tenant du titre, l’Américain Nathan Adrian (47’’85). Un jeune Australien en a chassé un autre. Cameron McEvoy était attendu (seulement 7e en 48’’12), on n’a vu que Kyle Chalmers, la nouvelle superstar australienne.

200 m brasse H, Balandin, homme de premières. Oublié couloir 8, le Kazakh a déjoué tous les pronostics pour se parer d’or (2’07’’46) et offrir au Kazakhstan sa première médaille d’or des Jeux de Rio et sa toute médaille en natation de son histoire. Au terme d’un final à couper le souffle, l’outsider a enrhumé les favoris pour devancer l’Américain Josh Prenot (2’7’’53) et le Russe Anton Chupkov (2’7’’70). Ippei Watanabe, grand favori (il avait battu le record olympique en demi-finale), en tête à 50 m de l’arrivée, échoue à la 6e place.

200 papillon F, Belmonte sourire en or. Abonnée aux place de dauphine (vice-championne olympique à Londres, vice-championne du monde en titre en 2015), l’Espagnole Mireira Belmonte (élève du Français Fred Vergnoux) est montée sur la première marche du podium (2'04''85). Sa 4e médaille olympique. Elle a devancé l'Australienne Madeline Groves (2'04''88) et la Japonaise Natsumi Hoshi (2'05''20).

4 x 200 m nage libre F, les Etats-Unis sur les épaules de Ledecky. La star US grâce à un splendide dernier relais a offert aux Etats-Unis l’or (7’43’’03), devant l’Australie (7’44’’67) et le Canada (7’45’’39). Les Etats-Unis signent leur 5e  victoire dans l’épreuve depuis son apparition dans le programme olympique, en 1996. Et Katie Ledecky, la «Phelps au féminin» s’offre une 3e médaille d’or…

Commenter cet article

Archives