Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Césarienne : le coup de gueule viral d'une jeune maman

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Août 2016, 10:36am

Catégories : #GROSSESSE, #PARENT, #BEBE

Césarienne : le coup de gueule viral d'une jeune maman

Raye Lee est une jeune maman comblée. Elle a dû subir une césarienne pour donner naissance à son fils. Toutefois, le 19 août, elle n'en peut plus des commentaires sur la manière dont elle a accouché et répond par un long post sur son compte  facebook 

 

Une césarienne, 38 heures de travail

Son message commence ainsi :

"Oh ! Une césarienne ? Vous n'avez pas vraiment accouché. Ça a dû être bien de prendre la voie facile !"

Ah, oui. Ma césarienne d'urgence était absolument une question de commodité. C'était vraiment pratique de subir 38 heures de travail avant de constater que mon bébé est en état de détresse et que chaque contraction stoppe son cœur.

Avant d'ajouter :

"C'est la chose la plus douloureuse j'ai vécu dans ma vie. Maintenant j'appartiens à la tribu des mamans dures à cuire avec une cicatrice pour prouver que j'ai eu un bébé de cette manière. Et je vis pour le raconter (vous saviez qu'il est possible de mourir comme ça ?).

 

Une incision de 5 cm étirée et mutilée

Avoir un enfant qui sort d'une incision de 5 cm de long, mais qui est coupée et étirée jusqu'à la déchirure de toutes vos couches de graisse, muscles et organes (qui sont posés sur la table à côté de vous, afin de continuer de couper jusqu'à atteindre votre enfant ) est une expérience complètement différente de ce que j'avais imaginé pour la naissance de mon fils. 

 

Un corps découpé en morceaux et assemblé de nouveau

Vous utilisez les muscles abdominaux pour littéralement tout... même en position assise. Imaginez ne pas être capable de les utiliser, car ils ont été littéralement déchiquetés et mutilés par un médecin. Quand une infirmière m'a demandé d'essayer de sortir du lit, à l'extraction, j'ai senti la douleur de ce corps découpé en morceaux et assemblé de nouveau gravée à travers moi. "C'est la voie la plus facile" ? Totalement ironique...

Je suis la femme la plus forte que je connaisse. Pas seulement pour moi, mais pour mon beau fils... et je voudrais vraiment vivre ça chaque jour, juste pour être sûre que je suis capable de voir son visage souriant. » 

 Source

Commenter cet article

Archives