Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Barack Obama appartient désormais à l’Histoire

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Août 2016, 10:56am

Catégories : #OBAMA, #PEOPLE, #ETATS-UNIS

Barack Obama appartient désormais à l’Histoire

Son élection restera dans l’Histoire, son départ aussi ; huit ans après son arrivée à la Maison-Blanche, Barack Obama a fait de l’adoubement de la candidate démocrate le dernier chapitre d’un destin taillé pour la postérité.

  Sa présence sur scène était aussi l’adieu d’un homme et d’un président exceptionnel dont on se souviendra pour sa défense éloquente des principes fondateurs de ce pays – qui lui a permis d’élargir la définition même de ce qu’est ‘être américain’. De ce point de vue, la présidence d’Obama a transformé profondément – si ce n’est miraculeusement – le pays.”

Dans son édito intitulé Le président Obama et la longue marche, le New York Times, rappelle les fondamentaux de la doctrine Obama : “Un optimisme inébranlable vis-à-vis de la capacité du pays à dépasser le fossé racial même dans des temps troublés par la tragédie et le désespoir. Pendant ses huit années passées à la Maison-Blanche, Monsieur Obama n’a pas pu cicatriser les divisions raciales et politiques, malgré tous ses efforts et ses qualités. Il a exprimé son regret et sa déception au sujet de cet échec. Mais une vérité fondamentale de l’histoire veut que ces changements arrivent lentement et soient souvent identifiés rétrospectivement.”

 


C’est à ce regard rétrospectif que se livre le Washington Post, qui se souvient de la Convention du Parti démocrate de 2008 : “Obama avait alors promis que les choses pouvaient être faites différemment, que les divisions entre rouge et bleu étaient artificielles et que la bonne volonté pouvait l’emporter.”

 

Un discours qui avait suscité la réplique cinglante de Hillary Clinton contre la vision irréaliste de son adversaire d’alors : “Peut-être que j’ai vécu un peu trop longtemps mais je n’ai aucune illusion et je sais combien cela va être difficile’’, avait-elle rétorqué.  

 

Candidat dangereux et irresponsable

Le quotidien de la capitale américaine estime qu’aujourd’hui, “tous les deux ont vécu un peu plus longtemps. Tous les deux ont vu comment l’opposition sans relâche du Parti républicain a inexorablement mené jusqu’à Trump, le candidat le plus dangereux et le plus irresponsable qu’un parti politique majeur n’ait jamais eu.”La conclusion d’Obama : “Les changements dont le pays a besoin ne peuvent être accomplis que par Hillary Clinton.”

Le président sortant s’était fait élire sur la promesse du changement ; il réussit aujourd’hui à adouber la candidate démocrate au nom de la continuité :“L’Amérique que je connais est respectable et généreuse.” Le Washington Post voit dans cette phrase “une description, mais aussi un espoir”

 Source

Commenter cet article

Archives