Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 astuces simples pour apaiser le jambes lourdes

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Août 2016, 18:43pm

Catégories : #ASTUCES, #5-TRUCS-A-SAVOIR, #SANTE-BIEN-ETRE, #CORPS

5 astuces simples pour apaiser le jambes lourdes

Sensations de lourdeurs, crampes, picotements ou encore œdèmes, une mauvaise circulation du sang au niveau des jambes peut être désagréable et évoluer vers la formation de varices. La première des choses à faire est de marcher, tout simplement. L’écrasement des veines de la voûte plantaire, combiné aux contractions musculaires des mollets, favorisent le retour veineux.

Mais cela peut être insuffisant. Alors, pour soulager vos gambettes, plus sensibles par temps chaud, vous pouvez miser sur des remèdes naturels et très économiques. Tour d’horizon. 

► Le bain aux huiles essentielles
Certaines huiles essentielles comme celle de sauge, de thym, de menthe poivrée, de citron ou de cyprès sont particulièrement efficaces pour apaiser les méfaits du trouble circulatoire. 

La recette ⇒ mélangez 6 gouttes d’huile essentielle de cyprès, 3 gouttes d’huile essentielle de romarin et 3 gouttes d’huile essentielle de citron avec 3 cuillères à soupe de lait de soja et 1 cuillère à soupe de savon liquide ou un jaune d’œuf. 
Ensuite, versez la préparation dans votre bain en prenant soin de bien mélanger. Pour calmer les douleurs, l’eau ne doit pas être trop chaude (ne pas dépasser les 40°C). Enfin, terminez par un jet d’eau froide.*


► Le cataplasme de chou
Les feuilles de ce légume ont des vertus apaisantes. Appliquées le soir en cataplasme, elles pourront vous prodiguer une sensation de jambes légères et ce, dès le réveil.

La recette  écrasez quelques feuilles de chou vert à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Disposez ensuite trois couches de feuilles sur les parties douloureuses et laissez-les en place toute la nuit. L’opération pourra être renouvelée sur plusieurs jours.

► Le massage au cyprès
Masser les jambes douloureuses facilite le retour veineux et l’élimination des toxines. Allié avec une huile essentielle aux propriétés apaisantes, le massage sera d’autant plus efficace. Le cyprès a l’avantage de stimuler la circulation veineuse et de tonifier la paroi des vaisseaux sanguins et des capillaires. 

La recette  mélangez 20 gouttes d’huile essentielle de cyprès à 10 gouttes d’huile essentielle de genévrier dans 125 ml d’huile d’amande douce. Massez vos jambes de bas en haut en faisant des mouvements circulaires.*

 

 

Précaution d’emploi  l’huile essentielle de cyprès est contre-indiquée aux femmes enceintes ou qui allaitent.
 

► L’enveloppement au vinaigre de cidre
Trouble circulatoire, piqûre de moustique, coup de soleil…Ce remède est un indispensable des remèdes de grand-mères. Pour bénéficier de tous ces bienfaits, pensez à la technique de l’enveloppement.

La recette  imbibez un linge propre de vinaigre de cidre et enveloppez-y vos jambes douloureuses. Pour plus d’efficacité, surélevez vos jambes pour faciliter la circulation sanguine. Il n’y a plus qu’à laisser agir 30 minutes. Le temps d’une petite sieste.

► Une infusion de vigne rouge
Certaines plantes sont efficaces contre les jambes lourdes lorsqu’elles sont prises par voie interne. Dans le cas de la vigne rouge, c’est sa richesse en polyphénols qui aide à tonifier les veines et à rebooster la circulation sanguine.

La recette  versez 1 cuillère à café de vigne rouge séchée dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes et filtrer. Vous pouvez boire jusqu’à 3 tasses par jour sur un mois. 

Enfin, comme une bonne santé physique passe aussi par une bonne alimentation, privilégiez des aliments sains et équilibrés. En revanche, limitez ceux qui congestionnent les veines comme les épices, l’alcool, le café, le thé et évitez le tabac. 

*Les huiles essentielles ne sont jamais des remèdes anodins. Ne dépassez pas les doses indiquées et n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien sur leur utilisation. 

 Source

Commenter cet article

Archives