Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 astuces pour ne pas trop souffrir de la chaleur au bureau

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Août 2016, 17:59pm

Catégories : #ASTUCES, #5-TRUCS-A-SAVOIR, #SANTE-BIEN-ETRE, #TRAVAIL

5 astuces pour ne pas trop souffrir de la chaleur au bureau

Pas évident de tenir toute la journée en costume-cravate au bureau ou de se concentrer devant l’ordinateur qui chauffe par temps de grosses chaleurs. On vous dirait bien de venir en tongs, mais voilà… Ça n'est pas autorisé partout et ça n'est pas toujours bien vu. Voici néanmoins quelques trucs et astuces pour survivre aux 30°C qui nous accablent au bureau. 

 

1 Côté vêtements, halte aux tissus synthétiques ! 

Bannissez les tissus en polyester ou en acrylique, ils empêchent l'évaporation de la sueur. Obligé de porter un costume ? Préférez des vêtements en laine fine, en lin ou en coton. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la laine est un tissu thermorégulateur, une propriété physique qui lui permet de ralentir le déplacement de l’air chaud dans ses fibres, donc de maintenir une certaine fraîcheur. Les vêtements en lin et en coton sont aussi très agréables. Si le costume n'est pas obligatoire pour vous, un vaste choix s'offre à vous.

Mais attention, le port du short ou des tenues estivales au travail est très réglementé. D'une manière générale, l'employeur ne peut l'interdire, sauf si cela répond à un impératif de sécurité ou à l'intérêt de l'entreprise. En 2008, par exemple, la Cour de cassation a donné raison à un employeur qui avait licencié un salarié car il refusait de porter un pantalon sous sa blouse. Elle a estimé qu'une entreprise pouvait "imposer à un salarié des contraintes vestimentaires si elles sont justifiées par la nature des tâches à accomplir et proportionnées au but recherché". La liberté de se vêtir est une liberté individuelle, mais pas fondamentale. 

 

2 A la cantine, consommez en petites quantités

Que ce soit pour les boissons ou la nourriture, il faut consommer moins, mais à plusieurs reprises au cours de la journée. Un apport d'eau régulier vous garantira une bonne résistance à la chaleur et vous évitera la déshydratation (un verre d'eau toutes les 15 minutes, selon le Haut Conseil de la santé publique). Plusieurs petits repas par jour permettront de réguler la température du corps au moment de la digestion et vous assimilerez plus facilement des petites quantités.

Mangez des fruits frais (sans trop en abuser), des salades, des choses peu salées pour éviter la rétention d'eau et l'augmentation de la tension, déjà plus élevée à cause de la chaleur. Sans les bannir, car notre corps en a besoin, évitez les féculents et les viandes grasses. Ils sont difficiles à digérer et demandent de l'énergie. En ce qui concerne la nourriture épicée, Annie Lacuisse-Chabot, nutritionniste interrogée par francetv info, rappelle qu'il n'y a pas intérêt à manger épicé en période de fortes chaleurs : "L'intestin est déjà fragilisé car on a tendance à manger plus de légumes et de fruits que la normale. Les épices risquent donc de l'agresser encore plus."    

Ainsi donc, pensez à emporter quelques victuailles de la cantine pour tenir l'après-midi ! 

 

3 A la pause café, misez sur le verre d'eau

Le débat reste ouvert quant à la consommation du thé ou du café. Certains spécialistes pensent que ces boissons diurétiques n'hydratent pas bien. D'autres revendiquent le fait que la tasse de café ou de thé habituelle n'est pas néfaste si on n'en boit pas trois par jour. Annie Lacuisse-Chabot rappelle que la caféine accélère les palpitations cardiaques, déjà accentuées à cause de la chaleur. Le thé est plus doux, selon elle.

En revanche, évitez les boissons très sucrées type sodas, même frais, car "le sucre donne envie de boire", souligne la nutritionniste. En bref, buvez de l'eau, une valeur sûre. 

Boire froid, tiède ou chaud ? Notre nutritionniste met en garde. "Il faut boire froid uniquement quand il fait très chaud et toujours en petites quantités pour ne pas fermer le pylore (petite partie de la fin de l'estomac) et empêcher une bonne hydratation. L'eau chaude n'a pas d'impact sur l'estomac mais, dans notre cas, elle ne désaltère pas forcément. Nous ne sommes pas habitués comme dans les pays chauds où ils boivent du thé." Privilégiez des boissons à température ambiante. 

Sachez que le Code du travail impose à votre employeur de prendre un certain nombre de mesures pour réduire les inconvénients en cas de canicule, dont la mise à disposition d'eau fraîche gratuitement. 

 

4 A votre poste de travail, pensez au ventilateur

Pour éviter de fondre face à votre ordinateur, le ventilateur est indispensable. Afin d'optimiser son utilisation et créer une brise légère, vous pouvez placer un bol d'eau, un torchon humide ou des pains de glace devant le ventilateur. En s'évaporant, l'eau fera baisser la température de la pièce. Le Code du travail impose de toute façon à votre employeur d'installer un système de climatisation ou de ventilation. 

Pensez aussi aux petits brumisateurs d'eau, très pratiques et rafraîchissants. On en trouve partout en pharmacie et même dans les supermarchés entre 3 et 5 euros suivant la taille du flacon. 

5 Et quoi qu'il arrive…

Ouvrir les fenêtres est une erreur fatale. Restez caché, surtout aux heures les plus chaudes. Baissez les stores ou fermez les rideaux (clairs de préférence) pour empêcher les rayons du soleil de pénétrer dans la pièce. Par ailleurs, la Caisse nationale d'assurance-maladie préconise l'évacuation des salariés travaillant dans des bureaux au-delà d'une température ambiante de 34°C. D'ailleurs, l'Institut national de recherche et de sécurité parle de danger avec risques d'accidents du travail dont certains peuvent être mortels au-dessus de 33°C.  

Cependant, selon Jérémie Blond, avocat spécialisé dans le droit du travail, aucune loi ne permet explicitement à un employé de bureau d'aménager son temps de travail. Il s'agit, en général, d'accords internes entre l'employé et l'employeur. 

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a mis en place un numéro gratuit depuis un poste fixe pour répondre à toutes les questions : 0 800 066 666

 Source

Commenter cet article

tia 18/08/2016 12:29

en Été dans le travail il faut toujours avoir une bouteille d'eau toujours a cote pour rester hydrater

Archives