Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 raisons de ne pas regretter l'adolescence

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Août 2016, 04:37am

Catégories : #ADO, #VIE, #JEUNESSE, #INSOLITE

10 raisons de ne pas regretter l'adolescence

Pas facile d'être ado, et ce n'est pas Rae, l'héroïne du Journal d'une Ado hors-normes qui vous dira le contraire. On liste pour vous 10 bonnes raisons qui vous feront arrêter de dire "c'était mieux avant". 

En vieillissant, on a tendance à idéaliser sa jeunesse et à fantasmer sur son adolescence. Ah, le lycée, c'était quand même marrant avec ses histoires à faire pâlir Les Feux de l'Amour, les sorties clandestines après les cours, la joie de découvrir les soirées sulfureuses entre ados... On en oublierait presque le principal : l'adolescence, c'est en fait plutôt l'angoisse. La preuve en dix points pour faire taire tous les nostalgiques.

 

  • L’acné

 

Souvenez-vous. Sauf les plus chanceux d'entre nous, l'acné nous a hanté une bonne partie de notre adolescence. N'oubliez pas ces horribles boutons qui nous gâchaient la journée, des points noirs que l'on essayait de dissimuler sous des couches de fonds de teint ou en plaquant une mèche de cheveux -souvent gras- sur le front. N'oubliez pas.

 

  • L’appareil dentaire

 

Nous ne parlerons pas ici de ceux qui ont gagné la loterie génétique, en ayant des dents parfaites. En plus d'être terriblement disgracieux, on oublie souvent un point majeur concernant l'appareil dentaire : ça fait mal. Rappelez-vous la douleur et l'effort de devoir croquer dans une simple tranche de pain après un rendez-vous chez l'orthodentiste. Ne parlons même pas des élastiques à insérer entre deux bagues, véritables instruments de torture qui empêchaient même d'ouvrir la bouche. 

 

  • La méchanceté des autres ados

 

Au fond, c'est peut-être le pire. Puisque tout le monde se cherche, c'est quand même beaucoup plus facile d'être méchant avec ceux qu'on ne comprends pas, plutôt que de les intégrer.

 

  • Le manque de confiance en soi

 

Le regard des autres a beaucoup plus d'impact à l'adolescence. Et la moindre critique pouvait vous anéantir une journée. Aujourd'hui on préfère s'en foutre (même si parfois, ça nous atteint quand même un peu).

 

  • Le couvre-feu

 

Devoir respecter des horaires aussi précis le weekend qu'au lycée, parce que "tu rentres à minuit un point c'est tout". On se rappelle tous ce que nous a coûté cette demi-heure de retard (17 appels manqués de "Maman", une crise de panique, et une patrouille de police à notre recherche). 

 

  • Vivre chez ses parents

 

Ce qui nous amène à ce que personne ne regrettera : vivre chez papa-maman. On les aime hein. Mais faire le ménage seulement quand on a envie, c'est quand même plus cool. La phrase qui ne nous manquera pas : "Ce n'est pas un hôtel ici". 

 

  • Les devoirs

 

On se souvient plus de la liberté de quitter les cours à 17h plutôt qu'au DM de maths à rendre pour le lendemain 8h.

 

  • Les cours à 8h du matin

 

Parlons-en. 8. HEURES. DU. MATIN. J'aimerai savoir qui est apte à discuter philosophie ou arithmétique aussi tôt dans la journée.

 

  • Les goûts vestimentaires douteux

 

Toutes photos et preuves de cette période de notre vie doivent disparaître. 

 

  • Les premiers baisers foireux

 

Les films et séries ont beau essayer de nous faire croire que c'est terriblement romantique, il n'y a rien de pire qu'un premier baiser à l'adolescence. C'est souvent trop de langue et pas assez de technique. 

En conclusion : la jeunesse c'est bien, mais l'indépendance c'est mieux. Mais pour ceux qui restent nostalgiques, il y a toujours le Journal d'une Ado hors norme, ce soir à 20h55 sur France 4.  

 Source

 

Commenter cet article

Archives