Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 conseils pour tomber le maillot à la plage

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Août 2016, 12:03pm

Catégories : #VACANCES, #CORPS, #ASTUCES

Pour facile de faire le premier pas lorsque l'on veut faire du nu intégral en bord de mer... Avec un peu d'audace et les quelques clés que nous vous donnons, vous n'aurez bientôt plus aucun embarras.

 

Femme à la plage

Femme à la plage

1. OUBLIER TOUS SES COMPLEXES

 

Se lancer dans le naturisme, c'est avant tout s'assumer tel que l'on est, maigre ou gros, jeune ou vieux, avec tous les défauts de son corps. La définition des instances internationales est limpide : « Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l'environnement.» Nul besoin d'être un top model, au contraire serait-on tenté de dire ! L'essentiel, c'est de se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

2. CHOISIR SES ACCOMPAGNANTS

Pas évident de se mettre au naturisme tout seul... mais pas évident non plus de s'y mettre avec d'autres ! Evitez de vous faire accompagner par des amis ou des membres de votre famille, à moins qu'ils ne soient habitués. Vous n'avez pas l'habitude de voir nu votre beau-frère ou votre bande de copines. Du coup, vous risquez de les observer et de vous sentir observé, ce qui peut être désagréable. Le plus simple pour débuter, c'est de venir en couple avec son compagnon (ou sa compagne) voire un proche avec lequel vous n'aurez pas de problème de pudeur.

3. EMMENER DES ENFANTS OU PAS

En France, aucun texte ne régit l'admission des enfants sur une plage naturiste, ni ne détermine un âge minimum. La responsabilité est laissée aux parents ou aux tuteurs légaux. Tout est une question de bien-être et de liberté. Si les jeunes enfants ne rencontrent pas de difficulté majeure, le sujet peut s'avérer plus délicat avec des adolescents. Il faut alors en parler sans tabou ni contrainte. Quant à la crainte de perdre son autorité de parent, elle n'a pas lieu d'être si les enfants sont élevés avec des valeurs de respect et d'ouverture.

4. OPTER POUR LA BONNE PLAGE

C'est tentant de commencer à enlever le maillot sur une plage déserte non naturiste, à l'abri des regards. Certes mais c'est aussi dangereux. Le naturisme se vit en société et pas uniquement pour soi. Sans compter le risque de se faire surprendre voire même de se faire verbaliser par une patrouille. Choisissez donc une plage où le nudisme est toléré ou même autorisé. Plutôt que de vous retirer dans un coin isolé, mettez-vous au milieu des autres. Il n'y a rien de tel que la foule pour devenir invisible. Venez avec un maillot et retirez-le quand vous serez prêt.

5. CONNAÎTRE LES RÈGLES

Toutes les plages ouvertes aux nudistes n'ont pas le même statut. Renseignez-vous, en particulier en lisant les panneaux placés à l'entrée ou sur les extrémités. Sur certaines plages, vous devez impérativement être nu, sur d'autres (la plupart) il en va de votre propre choix. Dans ce cas, les baigneurs avec maillots (les textiles) cohabitent avec ceux qui n'en ont pas. Tout se passe généralement en bonne harmonie à quelques possibles voyeurs près. Parfois, sur une plage classique, une zone précise est affectée aux naturistes. N'empiétez pas sur celle d'à côté !

6. SE LIMITER AUX ALENTOURS

Beaucoup de plages nudistes permettent et encouragent la randonnée nue sur les sentiers des alentours. Ça ne signifie pas qu'on peut aller partout... Respectez scrupuleusement le balisage et regardez où se trouvent les limites de la station nudiste. Ce serait bête de provoquer une attaque chez ceux que vous croisez. Et sachez que nul ne vous en voudra si vous marchez avec des chaussures. Etre nu n'est pas un absolu mais un confort. Il n'y a aucune raison de s'égratigner les pieds sur des cailloux en refusant de porter des semelles.

7. AVOIR DU TACT

Certaines règles et certains usages relèvent du bon sens mais il n'est jamais inutile de les rappeler. Ça vous ferait plaisir que les gens d'à côté vous regardent avec insistance ou vous sifflent ? Vous aimeriez qu'ils vous prennent en photo ou qu'ils se moquent de vos rondeurs ? Alors ne le faites pas !!! Nu ou habillé, notre liberté s'arrête là où commence celle des autres. La naturisme n'existe pas sans un respect constant. Tout est tellement naturel entre les habitués que les pratiques déplacées se repèrent immédiatement.

8. SE MÉFIER DU SOLEIL

Moins vous portez de vêtements et plus vous avez de chance de revenir à la maison avec de magistraux coups de soleil. D'autant que les parties du corps qui n'ont jamais été exposées au soleil y sont plus sensibles et que les brûlures sont beaucoup plus douloureuses sur certaines parties du corps... Donc prévoyez un stock abondant de crème solaire et multipliez les applications. Prenez aussi des vêtements longs ou des couvertures pour vous couvrir au plus fort du soleil. Aller nu ne signifie pas se faire griller comme un homard.

9. CALMER SON EXCITATION

Les femmes ont un grand avantage sur les hommes : mêmes nues, leur attirance sexuelle reste cachée. Certes la nudité et la sexualité ne doivent pas être amalgamées mais les hommes ne restent pas toujours de bois. Pas d'exhibitionnisme cependant : en cas de réaction intempestive, il vaut mieux se coucher sur le ventre ou aller à l'eau. Le désir ne vient pas de la simple vue d'un corps nu mais de sa convoitise. Avec l'habitude, la plupart des hommes arrivent à se débarrasser de toute arrière-pensée et évitent tout malencontreux "garde à vous".

10. GARDER SES HABITUDES

Certaines femmes s'embarrassent de questions intimes, du style : "faut-il se raser intégralement ou non ?". Ou encore : "puis-je me montrer avec un tampon apparent durant mes règles ?" La réponse est simple : peu importe ! Rien n'est choquant pourvu que l'on reste soi-même. Inutile de changer ses habitudes au risque de se sentir mal à l'aise si c'est pour obéir à une mode ou pour ressembler à sa voisine. Il n'y a qu'une limite, c'est l'inconvenance... Pour le reste, faites tomber le maillot sans honte et savourez pleinement vos vacances ! 

 Source

 

Commenter cet article

Archives