Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


1 500 Américains partis à la dérive se retrouvent au Canada

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Août 2016, 13:54pm

Catégories : #INSOLITE, #ETATS-UNIS

1 500 Américains partis à la dérive se retrouvent au Canada

Se tenant chaque troisième dimanche d'août, le «Port Huron Float Down» est parti à la dérive cette année. Dimanche, cet événement a rassemblé environ 3 000 personnes, venues profiter de la journée sur n'importe quel type d'embarcations gonflables sur la rivière Saint Clair, dans le Michigan. Mais comme le rappelle le site internet, il y a quelques règles à respecter. Parmi elles, il y a la règle n°4 : «Ne débarquez pas au Canada». «Il s'agit de la côte Est (de la rivière). Restez à l'Ouest», est-il ajouté.

 


 

 

Malheureusement, comme le raconte CBC, c'était sans compter sur la présence du vent qui a fait dériver environ 1 500 personnes du mauvais côté de la frontière. Ces Américains se sont alors retrouvés à Sarnia, dans l'Ontario. La police locale, la police des frontières et les gardes-côtes canadiens ont rapidement réagi à cette invasion involontaire. D'après Peter Garapick, membre des gardes-côtes, une bonne partie des Américains ont essayé de nager pour regagner les Etats-Unis, de peur d'entrer au Canada sans les documents nécessaires. «On a dû les tirer de l'eau et leur dire "non"», a-t-il ajouté. «Personne n'avait de passeport ou de pièce d'identité», et beaucoup buvaient de l'alcool.  

 

 
 

 


«La majorité des Américains était de bonne humeur», a expliqué au Toronto Star John Sottosanti, policier à Sarnia. «Certains avaient un peu trop bu et c'est pourquoi on voulait les sortir de l'eau. Quand vous êtes ivres, l'hypothermie peut ne pas être ressentie». Après avoir été secourus, les navigateurs du dimanche ont repris la direction des Etats-Unis dans des bus escortés par la police canadienne. Aucun d'entre eux n'a subi de grave blessure.

 

Police loading floaters onto buses to get them back to bridge and home. Strong winds blew them off course.

 
 

 

Le groupe Facebook du Port Huron Float Down n'a pas manqué de remercier les autorités canadiennes pour leur aide et leur compréhension. «Vous nous avez montré ce qu'est la vraie gentillesse et ce que cela signifie d'être des voisins fantastiques». Quant à Peter Garapick, il aimerait juste que l'événement ne soit plus jamais organisé : «Cela rendrait certainement la vie plus facile et plus sûre pour toutes les personnes concernées. Mais je ne pense pas que ça va arriver.»
 

  Source

Commenter cet article

Archives