Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Voilà une innovation qui pourrait changer la conversation sur l'horloge biologique

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Juillet 2016, 07:31am

Catégories : #SCIENCE, #SANTE-BIEN-ETRE

Voilà une innovation qui pourrait changer la conversation sur l'horloge biologique

 

Deux personnes parlent de reproduction, d'horloge biologique et de fertilité, de quel sexe sont-elles? 

Féminin. 

Et si vous vous dite «bah oui, merci Slate, logique», vous vous trompez.

Une série d'études montre qu'aujourd'hui, la capacité d'un couple hétérosexuel à se reproduire est corrélée à la quantité de sperme produite par l'homme, et à d'autres propriétés du sperme comme la morphologie des spermatozoïdes, ou leur façon de nager. On sait aussi désormais que la quantité de sperme décline avec l'âge.

Dans un article du New York Times intitulé «l'horloge biologique fait aussi tic-tac pour les hommes», le professeur Harry Fisch, directeur d'un centre de reproduction masculine, expliquait dès 2008:

«Nous savons qu'après 30 ans, il y a une baisse de testostérone d'1% par an. La testostérone c'est l'énergie, l'hormone nécessaire à un sperme de qualité. Il est beaucoup plus long pour un homme plus âgé d'avoir des enfants». Et plus les hommes vieillissent, plus ils risquent des troubles chez leurs enfants: par exemple «pour les hommes de plus de 40 ans, il y a une augmentation de près de six fois, d'avoir un enfant qui souffrira d'autisme. (...) C'est directement lié à l'âge.»

Par ailleurs, des données américaines de 2014 montrent que parmi les couples demandant des traitements pour des problèmes de fertilité, 40% du temps la cause est le «facteur mâle», 40% le «facteur femelle» et 20% du temps c'est non identifié.

Sauf que tout le monde s'en fout. Vous connaissez beaucoup d'hommes qui se penchent sur la qualité de natation de leurs spermatozoïdes? Mais combien de femmes qui s'inquiètent de vieillir à cause de la baisse de leur fertilité? 

 

Frisbee, horloge, blender

Une startup, rapporte le Guardian, pourrait bien changer ça. Trak (approuvé en mai dernier par l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, la FDA) est un système de «test de fertilité masculine». Le quotidien britannique précise:

«Cela ressemble à un mélange de frisbee, d'horloge et de blender. (...) Est-ce que cela pourrait changer la façon dont les hommes perçoivent leur santé reproductive? Le premier pas est peut-être de rappeler aux hommes ne serait-ce que de penser à cette santé reproductive.»

Trak permet de déposer quelques gouttes de sperme dans un cartouche jetable qui tourne ensuite à l'intérieur de l'appareil, utilisant une force centrifuge pour isoler les cellules. Le résultat donne le niveau de concentration du sperme et est envoyé directement sur une application mobile, pour suivre facilement l'évolution au cours du temps.

Interviewée par le Guardian, Deborah Lupton, professeure de sociologie de l'Université de Canberra, en Australie, et spécialisée dans les études sur la santé la grossesse et internet, explique qu'elle ne connaît aucun autre appareil permettant aux hommes de mesurer la qualité de leur sperme à la maison: «On accorde tellement d'importance aux corps des femmes dans le processus de la procréation, dont pléthore d'applications, d'appareils pour surveiller la fertilité, spécifiquement pour les femmes. Il est temps que l'on focalise l'attention sur les hommes, et les technologies développées pour les aider eux.» 

 Source

 

Commenter cet article

Archives