Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un neveu de Fethullah Gülen arrêté dans le nord-est de la Turquie

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Juillet 2016, 09:00am

Catégories : #POLITIQUE, #MONDE, #JUSTICE

Un neveu de Fethullah Gülen arrêté dans le nord-est de la Turquie

Les autorités turques poursuivent leur riposte, après le coup d'Etat manqué du 15 juillet. Le neveu du prédicateur en exil Fethullah Gülen a été arrêté, rapporte l'agence publique Anatolie, samedi 23 juillet. Fethullah Gülen est accusé par le gouvernement d'Ankara d'avoir fomenté la tentative de coup d'Etat militaire.

Arrêté dans le nord-est du pays, Muhammed Sait Gülen devait être conduit à Ankara pour y être entendu, précise l'agence de presse. Il pourrait être mis en examen pour participation à une organisation terroriste. Il s'agit du premier membre de la famille de Fethullah Gülen arrêté depuis l'échec du soulèvement d'une partie de l'armée. Le prédicateur vit aux Etats-Unis depuis 1999, mais il conserve une forte influence en Turquie, où il a tissé un réseau d'établissement scolaires et d'associations caritatives. 

 

"On ramènera ce traître de Pennsylvanie"

"On ramènera aussi ce traître (...) de Pennsylvanie", a réagi le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu, lors d'un rassemblement dans la ville côtière d'Antalya, dans le sud du pays. Quant au ministre des Affaires européennes, Ömer Celik, il assure que Fethullag Gülen était "plus dangereux qu'Oussama Ben Laden" et que son mouvement était "plus sauvage que Daech".

Le président Recep Tayyip Erdogan assure que le chef d'état-major de l'armée, Hulusi Akar, avait été invité par ses ravisseurs à parler au téléphone avec Fethullah Gülen, lors de la tentative de coup d'Etat. Le prédicateur, lui, a toujours nié son éventuelle implication dans le putsch manqué.

Les fonctionnaires soupçonnés d'être liés au prédicateur ont été radiés à vie et l'état d'urgence a été instauré jeudi, pour la première fois depuis 15 ans. Ses premiers effets concrets ont été déclinés dans le Journal officiel, avec uneextension de quatre à 30 jours de la durée maximale de garde à vue. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives