Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un festin signé Drogba et Piatti

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Juillet 2016, 05:08am

Catégories : #SPORTS, #PEOPLE, #FOOTBALL, #CANADA

Un festin signé Drogba et Piatti

L’Impact souhaitait profiter de la venue de l’Union de Philadelphie pour offrir un gain à ses partisans. Il peut dire un gros merci à Didier Drogba et à Ignacio Piatti, qui se sont éclatés aux dépens des visiteurs.

Le premier s’est amusé avec un tour du chapeau (19e, 42e et 52e minutes), tandis que le deuxième a obtenu trois points, dont un but à la 87e minute.

« On a vu tout un spectacle, ce soir. Nos meneurs se sont levés et tous les joueurs ont contribué à la victoire. » – Mauro Biello
 

Cette performance inspirée du onze montréalais a fait bondir plus d’une fois la salle comble de 20 801 attentifs au stade Saputo, qui ont pu célébrer un gain de 5 à 1 des leurs contre la formation de la ville de l’amour fraternel.

 

«On a vu tout un spectacle ce soir, a dit après la rencontre l’entraîneur-chef, Mauro Biello. Nos meneurs se sont levés et tous les joueurs ont contribué à la victoire.»

Après un lent départ dans les 10 premières minutes de jeu, les troupiers le l’Impact ont ouvert la machine et ont appliqué une pression constante dans le territoire adverse.

Le Bleu-blanc-noir a trouvé refuge dans le territoire de l’Union et ne l’a plus jamais quitté, même s’il a vu l’adversaire réduire l’écart à la 81e minute.

Avec ses trois précieux points, l’Impact a gagné une place au classement dans l’Association de l’Est et pointe maintenant au 3e rang.

La troupe de Mauro Biello disputera son prochain match le 31 juillet dans la capitale américaine, face au D.C. United. 

 

Synergie

Ignacio Piatti et Drogba n’avaient pas foulé la surface de jeu ensemble depuis la fin de juin.

On peut dire que les deux larrons ont créé une étincelle dont l’Impact avait grandement besoin.

Tout au long de la rencontre, la synergie dans le tandem Drogba-Piatti était palpable sur le terrain.

Au retour de la demie, Drogba a ajouté l’insulte à l’injure en complétant facilement son tour du chapeau à la suite d’une passe parfaite de Nacho à l’entrée de la zone de réparation.

Le tandem Drogba-Piatti avait doublé l’avance des siens avant de rentrer au vestiaire. Après avoir vu l’Argentin s’échapper, Drogba a sauté sur son retour de botté et a laissé partir un boulet de canon dans une cage béante.

Ce but est venu scier les jambes de la visite, qui n’a plus jamais été dans le coup. 

 

Tic-Tac-Toe

Il faut dire que la table a été mise de belle façon pour une soirée riche en émotions.

Le défenseur Ambroise Oyongo, qui était venu appuyer l’attaque, a remis près des lignes de côté à Nacho, qui s’est empressé de rediriger le ballon derrière lui avec son talon.

Oyongo s’est rapidement faufilé entre les deux défenseurs, a repris la monnaie de sa pièce et a centré pour Drogba, qui a complété la magnifique pièce de jeu en réorientant avec la tête.

Cette réussite de l’Ivoirien sera sans doute candidate pour le but de la semaine dans la MLS. 

 

Un répit pour la défense

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le gardien de l’Union, Andre Blake, n’a pas eu le temps de se tourner les pouces, lui qui a vu 19 tirs être dirigés vers son filet.

À l’autre bout du terrain, le gardien Evan Bush se l’est coulée un peu plus douce.

L’attaque montréalaise a rôdé toute la soirée dans le territoire adverse, ce qui a donné un peu de répits au bloc défensif, qui devait composer avec les absences de Wandrille Lefèvre et Laurent Ciman. 

 

Arrivé à la 78e minute, Matteo Mancosu a inscrit son premier but dans l’uniforme bleu-blanc-noir.

+
Didier Drogba
L’attaquant a été, et de loin, le joueur le plus menaçant du onze montréalais. Drogba s’est amusé aux dépens de l’Union en marquant pas moins de trois buts. Le gardien de l’Union devait se demander quand le supplice allait se terminer.
-
La défense de l’Union
Il est difficile d’en vouloir au gardien Andre Blake quand on regarde le piètre rendement du bloc défensif de l’Union. Les défenseurs n’ont jamais été en mesure de contenir les gros canons de l’Impact, qui ont contrôlé allègrement le ballon.
 

Commenter cet article

Archives