Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Tout ce qu'on peut faire dans un parc marin

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Juillet 2016, 03:25am

Catégories : #SCIENCE

Tout ce qu'on peut faire dans un parc marin

La Corse aura bientôt un nouveau parc naturel marin, situé au bout du Cap Corse. Ce parc pourrait être l'une des dix réserves naturelles créées en France depuis près de 10 ans. Un endroit où coexistent activités humaines et environnement.

Grâce à la mer, la vie des hommes est plus douce

Depuis toujours, on y a trouvé de quoi manger grâce à la pêche, on a pu se transporter par bateau, se détendre, et donc en période de vacances, la mer attire de nombreux touristes et donc crée de nombreux emplois. Seulement voilà, nous sommes de plus en plus nombreux, et à force de pêcher sans compter, de construire à tout va des maisons de vacances, de jeter nos eaux sales et nos déchets partout ou alors de vouloir tous faire de la planche à voile, du surf, du bateau, du jet ski, l'environnement commence à souffrir de nos multiples activités. L’État a souhaité encadrer nos activités dans des zones de biodiversité exceptionnelle.  Mais sur l'ensemble d'un parc on pourra se baigner par endroit, plonger ou pêcher, mais gare aux consignes.

Il y a donc 10 parcs marins naturels, avec la Corse, créés en France

Le premier a été créé en 2007 en mer d'Iroise en Bretagne et là, vous pourrez voir des sternes, des grands dauphins. Il y a un en mer d'Opale ou l'on peut voir des phoques, un autre dans le bassin d'Arcachon où on peut trouver des hippocampes, il y en a aussi un au niveau de l'estuaire de la Gironde et deux au large de Mayotte dans l'Océan indien où il y a beaucoup plus de poissons colorés à voir sous l'eau. Un autre est en cours de création en Normandie et un en Martinique.

Des réserves naturelles protégées

Par exemple en mer d'Iroise, si vous voulez pêcher pour faire griller votre poisson le soir au barbecue pas de problème, à condition qu'il ne soit pas trop petit. En revanche, pas question d'organiser des compétitions de chasse sous-marine ou de pêche sportive. Les pêcheurs professionnels ne doivent pas faire passer leur filet ou leur casier partout. Il y a des zones protégées mais très petites sur une surface de 3 500 km2. Cela laisse de la marge aux bateaux de pêche et c'est aussi pour permettre aux poissons d'y trouver refuge et de se reproduire. Ils seront encore plus nombreux dans les filets des pêcheurs ensuite si on leur laisse des zones de tranquillité. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives