Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Quels sont les liens entre Donald Trump et Vladimir Poutine?

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Juillet 2016, 10:27am

Catégories : #PEOPLE, #RUSSIE, #ETATS-UNIS, #POLITIQUE

Quels sont les liens entre Donald Trump et Vladimir Poutine?

Plusieurs experts en politique soulèvent des questions sur les liens entre Donald Trump et Vladimir Poutine, se demandant à quel point la Russie peut interférer dans la course à la présidentielle américaine. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a vivement réfuté l'accusation de l'origine russe du hackage des emails du Parti démocrate. Existe-t-il, dès lors, des liens entre les deux hommes ? La BBC fait le tour de la question en cinq points. 

 

L'affaire du piratage des emails démocrates

La Convention Démocrate était supposée démontrer l'unité au sein du parti, mais l'affaire des emails aura eu raison de la présidente du parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz. Selon le New York Times, les experts ont conclu que le Comité national démocrate avait "été violé par deux agents de renseignement russes". Beaucoup d'officiels américains suspecteraient en effet que cela soit "une tentative délibérée dans le but d'influencer l'élection présidentielle en faveur de Donald Trump",écrit le Daily Beast.

L'équipe de campagne de Trump a démenti tout lien entre cette affaire et la course à la présidentielle du milliardaire new-yorkais. Ce dernier a même publié un tweet, plein d'ironie, sur le sujet.

 

Des membres de l'équipe pro-Poutine

Paul Manafort, le président de la champagne de Trump, a passé plusieurs années en tant que conseiller politique en Europe de l'Est. Il a notamment travaillé avec l'ancien Premier ministre Ukrainien, Viktor Ianoukovytch, chassé du gouvernement en 2014 et connu pour être un allié de Poutine, explique la BBC.

Selon Josh Marshall, un journaliste qui questionne souvent les liens Trump-Poutine, son conseiller en politique étrangère Carter Page est lié, notamment financièrement, à la très riche société russe d'énergie, Gazprom. Ce à quoi un autre auteur, Jeffery Carr, a répondu qu'il "avait quitté Gazprom depuis 2007" et n'avait plus beaucoup de liens financiers avec la Russie depuis. 

 

Une modification dans le manifeste Républicain

Selon le Washington Post, un délégué avait notamment proposé un amendement visant à fournir des " armes défensives létales " à l'Ukraine dans leur lutte contre les rebelles pro-russes. Selon le quotidien américain, les alliés de Trump ont insisté pour affaiblir cette déclaration, en remplaçant la proposition d'armes par le terme plus vague "d'assistance appropriée". Il s'agit du seul changement réclamé par la Team Trump.

Le Washington Post note cependant qu'Obama n'a pas non plus autorisé l'envoi de telles armes malgré les recommandations de certains de ses conseillers. 

 

Des liens financiers ?

Toujours selon le journaliste Josh Marshall, Trump aurait "stabilisé et reconstruit son empire financier avec une forte dépendance au capital venant de Russie ", notamment de "sources douteuses". Ce que le principal intéressé réfute, clamant qu'il n'a " aucun investissement en Russie".

 

 

Selon Julia Ioffe, qui écrit pour le magazine Foreign Policy, la défense de Trump est crédible, car "malgré plusieurs tentatives, Trump n'a jamais été capable de bâtir quoique ce soit en Russie (contrairement aux chaînes Ritz Carlton, Radisson ou encore Hilton)", qui est selon elle la preuve de son manque de connexions avec des Russes influents. 

 

Eloges et admiration

Les deux hommes ne sont pas les derniers pour s'envoyer, l'un comme l'autre, des éloges. Vladimir Poutine a notamment qualifié Trump d'homme "brillant" et "très talentueux". En retour, le new-yorkais a parlé plusieurs fois avec admiration de la force politique du président russe.

L'actuel président des Etats-Unis Barack Obama a déclaré à NBC : "ce que l'on sait, c'est que Donald Trump a exprimé de manière répétée son admiration pour Vladimir Poutine. Et je pense que Trump reçoit en retour un soutien plutôt favorable de la part de la Russie".

Pour Julia Ioffe, le Kremlin n'apprécie pas tellement Hillary Clinton et verrait en Donald Trump un futur président plus favorable pour ses intérêts. Mais cela ne prouve pas que les deux hommes sont de mèche. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives