Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi les vacances d'été des écoliers durent-elles huit semaines?

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Juillet 2016, 08:44am

Catégories : #VACANCES, #ECOLE

Pourquoi les vacances d'été des écoliers durent-elles huit semaines?

Ce mardi 5 juillet, c'est la fin de l'année scolaire 2015-2016. Les premières vacances d'été banalisées apparaissent en France dans les lois Jules Ferry de 1882 qui rendent l'école primaire gratuite, laïque et obligatoire. A cette époque les vacances d'été durent un mois et leurs dates sont fixées par les préfets, ce qui donne des plages de vacances différentes en fonction des départements. La durée des congés d'été pour les écoliers va sans cesse évoluer au fil du XXème siècle, pour des raisons à la fois historiques, économiques et sociologiques.  

 

1922: des vacances plus longues pour aider à la reconstruction du pays

En 1922 les congés d'été des écoliers sont allongés et passent de quatre à six semaines. Mais ce n'est pas pour que les enfants se la coulent douce, loin de là. Quatre ans après la Première guerre mondiale (1914-1918) il y a toujours un grand manque de main d'oeuvre dans les champs. L'été étant la période des moissons et des vendanges, les campagnes ont besoin de monde pour travailler. Le ministre de l'Instruction publique octroie donc aux écoliers deux semaines de vacances supplémentaires afin qu'ils puissent aider au travail agricole, qui est une part très importante du quotidien puisqu'au début des années 1920 environ 54% de la population française vit en milieu rural. 

 

1938: le Front populaire allonge les congés d'été de deux semaines

Dans la continuité des congés payés instaurés par Léon Blum en 1936, deux semaines de vacances supplémentaires sont accordées aux écoliers en 1938, à "titre expérimental", puis cet allongement sera institutionnalisé en 1939. A la veille de la Seconde guerre mondiale les écoliers français ont donc six semaines de vacances estivales, ce qui se rapproche de la durée actuelle des congés d'été. 

 

1961: des congés qui n'en finissent plus

C'est en 1961 que les vacances d'été atteignent leur durée maximale, soit dix semaines. En pleine période des "Trente Glorieuses" le pays se porte très bien, le chômage est inexistant et de nombreuses familles salariées partent en vacances de plus en plus tôt, quitte à rogner sur la fin de l'année scolaire. Alors l'école choisit de s'adapter à ce rythme et un nouveau calendrier de congés est mis en place: les vacances d'été débutent le 28 juin et se terminent le 16 septembre. Les années 60 et 70 sont un peu l'âge d'or de la période estivale: trois zones géographiques sont mises en place pour faciliter les départs en vacances, les colonies de vacances fleurissent et les stations balnéaires se développent rapidement. 

 

1981: un rythme qui change pour le bien-être des enfants

Mais cet âge d'or prend fin pour les écoliers au début des années 1980, qui marquent un nouveau tournant dans l'histoire des congés scolaires. En 1981 les congés d'été sont raccourcis de deux semaines au profit des vacances de la Toussaint et d'hiver. Cet énième changement dans la durée des vacances d'été est une réponse aux recommandations des pédiatres à propos des rythmes scolaires et de la santé des élèves.

En 1980, le Conseil économique et social rend un rapport qui souligne que la France a les congés d'été les plus longs avec une journée scolaire type la plus chargée. Les pédiatres alertent sur la fatigue des enfants, particulièrement vers la Toussaint et février-mars. Ils préconisent donc d'instaurer des congés d'une durée minimum de dix jours durant ces périodes-là.

C'est parce que les enfants ont besoin d'une vraie coupure que les vacances d'été durent plusieurs semaines. Mais c'est aussi pour des raisons économiques qu'elles s'étalent sur les mois de juillet et août car raccourcir les congés d'été serait synonyme de pertes importantes pour le secteur du tourisme.  

 Source

 

Commenter cet article

Archives