Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pixar va arrêter de faire des suites de films (après les trois déjà prévues)

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Juillet 2016, 04:40am

Catégories : #MONDE

Pixar va arrêter de faire des suites de films (après les trois déjà prévues)

"Ce "Monde de Dory" sans éclat démontre du moins que la formule magique n’opère pas toujours et qu’à vouloir à tout prix tirer sur le filon ou surfer sur la vague, on s’aperçoit bientôt qu’on est à sec depuis trop longtemps" : cette critique de Libération, lors de la sortie du nouveau film de Pixar "Le Monde de Dory" (suite du "Monde de Némo", sorti en 2003) est partagée par de nombreux cinéphiles. Pour de nombreux fans, le studio n'est plus que l'ombre de lui-même depuis son rachat par Disney en 2006, malgré quelques exceptions (Wall-E, Là-Haut, Vice-Versa...).

 

 

 

 

Pour retrouver un peu de magie et ne pas tomber dans la facilité, le président de Pixar, Jim Morris, a expliqué à Entertainment Weekly vouloir cesser de faire des suites : "Dès qu’ils obtiennent un film qui marche, la plupart des studios se jettent sur les suites. (…) Or une suite est plus dure à réaliser [que l’original] car vous avez un monde déjà défini, qui possède des attentes que vous ne pouvez pas décevoir." 

Mais cette promesse se heurte à un planning déjà établi. Pixar a déjà quatre films dans les bacs, dont trois suites : Cars 3 prévu pour 2017, Toy Story 4 en 2018 et Les Indestructibles 2 en 2019.

 

"Tout ce que nous ferons après Toy Story 4 et Les Indestructibles 2 sera original. Sur les quatre films prévus, deux arriveront dans les salles en 2020. Ces films proposeront des univers inattendus mais crédibles, qui nous emmènerons dans une direction que nous n'avons jamais exploré par le passé", promet Jim Morris.

"Si l'on fait le compte, on arrive à 7 suites et 21 films originaux depuis 2006, quand nous avons été racheté par Disney. Nous sommes donc dans les bons comptes", conclu-t-il.

 
 

 

Commenter cet article

Archives