Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


On a testé le OnePlus 3, le plus viral des smartphones

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Juillet 2016, 05:26am

Catégories : #TECHNOLOGIE

On a testé le OnePlus 3, le plus viral des smartphones

OnePlus aime vivre dangereusement. La marque chinoise ne propose qu’un seul smartphone, et il n’est vendu qu’en ligne. Pour limiter ses coûts, OnePlus fait peu de publicité. Son fondateur, un jeune loup de 26 ans, parie que les technophiles flaireront la bonne affaire et qu’ils se passeront l’info. Cette stratégie fonctionne : la marque entre dans sa troisième année d’existence. Les deux précédents smartphones de OnePlus ne tenaient pourtant pas toutes leurs promesses. Batterie, 4G, photo : ils étaient loin d’être parfaits. Le millésime 2016 semble avoir corrigé ces erreurs, mais son tarif est passé de 300 à 400 €. Alors que les smartphones de qualité coûtent de moins en moins cher, le OnePlus 3 n’a guère le choix : il doittutoyer la perfection. Vérifions cela.

Esthétique :

BEAUCOUP DE CLASSE

Le OnePlus ne dépareille pas à côté d’un iPhone et d’un Samsung à 700 €. Ses matériaux sont tout aussi flatteurs, sa qualité de fabrication est proche. Ce n’est pas un mobile aux lignes futuristes, mais il dégage une certaine distinction grâce à sa minceur et ses proportions équilibrées. Sa façade d’un noir profond fait bel effet, son dos reprend et améliore l’esthétique de la marque HTC. L’aluminium prend mieux la lumière, les nervures aux extrémités sont plus racées.

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/07/05/644x0/4963991_6_e1c8_2016-07-04-149659b-8406-vvbx2n_62a35ac0bc535a9137d1461599d5e249.jpg

Nicolas Six pour Le Monde

L’ensemble manque peut-être un peu de personnalité. On peut donner des couleurs au OnePlus 3 en optant pour une coque en bois, en carbone ou en feutre (20 €), très fines et légères.

image: http://s1.lemde.fr/image/2016/07/05/644x0/4963994_6_37b3_2016-07-04-7092a67-13947-rmrjoj_3d9605d2e677f20cc039684d9a40bc7e.jpg

Nicolas Six / Le Monde.fr

Le bel écran 5,5 pouces du OnePlus 3 est impressionnant, et ses couleurs sont éclatantes. Un œil attentif notera une teinte bleutée, et une saturation rouge dans les ombres. Ce manque de naturel gênera les professionnels de l’image et les grands passionnés, mais la majorité des utilisateurs le remarqueront à peine. OnePlus pourrait proposerprochainement un correctif à télécharger.

Confort :

CORRECT

Aucun mobile XL n’est réellement confortable en main. Le OnePlus 3 s’en sort plutôt mieux que la moyenne grâce à ses tranches fines et son poids contenu (158 g). Mais contrairement au Samsung S7 Edge, ses arêtes ne sont pas rondes comme un galet. Pour le manipuler, on est souvent forcé d’utiliser ses deux mains. Comme chez Samsung, les trois boutons principaux d’Android sont situés en dessous de l’écran - les atteindre exige une souplesse de yogi. Ces boutons gênent la prise en main du mobile, surtout lorsqu’on le penche en mode paysage. Le grand écran du OnePlus demeure assez lisible au soleil, grâce à son contraste infini et à sa bonne luminosité, mais pas grâce à son traitement antireflet, passable.

Photo et vidéo :

PARMI LES GRANDS

Les images du OnePlus 3 surprennent, leur qualité est remarquable, elles sont particulièrement claires. Le capteur du smartphone lutte en permanence contre la tendance des appareils photos à durcir les ombres. Le résultat est généralement agréable et naturel.

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/07/05/644x0/4963992_6_1a57_2016-07-04-8045148-8357-118bepp_bd9350fdebbed0ae90b4d7dcfdaebbc2.jpg

Les images du OnePlus 3 sont plus précises que celles de l’iPhone, leurs couleurs sont plus naturelles, et, la nuit venue, leur qualité se maintient mieux. Face au Samsung S7 en revanche, les photos du OnePlus paraissent moins nettes, moins éclatantes, et légèrement moins convaincantes le soir. Mais elles paraissent aussi plus naturelles, ce qui compense en partie.

Côté vidéo, la grosse différence entre ces trois appareils réside dans la stabilité des images. Les images du OnePlus filmées en marchant sont étonnamment stables. Elles sont bien plus exploitables que celles d’un Samsung. Certes, les vidéos de l’iPhone demeurent notablement plus fluides, mais le OnePlus fera un caméscope convaincant.

 

Loisirs :

TRÈS JOUEUR

Le OnePlus 3 fait tourner les jeux très légèrement plus rapidement que les meilleurs smartphones du moment. Il chauffe peu : ses performances chutent à peine après quelques dizaines minutes. La définition moyenne de son écran (1920 × 1080 pixels) est un atout : les jeux tournent plus vite. Mais c’est aussi un défaut : lorsqu’on glisse le OnePlus dans un casque de réalité virtuelle, les images sont moins nettes qu’avec un Samsung ou un LG premium.

Côté musique, la sortie casque du OnePlus est très bonne : précise, équilibrée, dynamique, puissante. Le bluetooth n’est pas compatible AptX, mais cela ne posera problème qu’aux puristes de la HiFi.

La batterie est une question clé pour les amateurs de loisirs. Celle du OnePlus 3 est dans la bonne moyenne. On tombe rarement en panne avant la fin de la journée, à moins de passer plusieurs heures à regarder des vidéos ou à jouer. Le smartphone est fourni avec un chargeur particulièrement puissant (4 ampères) capable de recharger le OnePlus à 60 % en une demi-heure. Le connecteur du smartphone n’est pas au standard micro-USB, mais au nouveau standard USB-C. C’est un désagrément, car les anciens câbles sont incompatibles, mais c’est aussi un plaisir : le câble est nettement plus facile à enficher.

Simplicité :

ORIENTÉ EXPERT

Les menus du OnePlus 3 sont dépouillés, le nombre d’applications installé est très restreint. Pourtant, ce n’est pas un smartphone facile à utiliser. Il a été conçu par des technophiles à destination des technophiles. Les boutons retour et multitâche, juste en dessous de l’écran, se limitent à deux points blancs. Cela en déboussolera plus d’un.

image: http://s1.lemde.fr/image/2016/07/05/644x0/4963993_6_73f1_2016-07-04-1efd2ff-8339-9vjdvt_c9d83da9d9f9abb2dc5386abd6f48aaf.jpg

Nicolas Six pour Le Monde

Le OnePlus intègre une curieuse touche latérale à 3 positions – normal, silencieux, ou « notifications des priorités » – qui laisse passer uniquement les alertes prioritaires. Le lecteur d’empreintes du OnePlus est efficace. Il épargne la saisie fastidieuse d’un mot de passe à l’ouverture du mobile. Mais il faut éviter de laisser le doigt appuyé trop longtemps sur ce bouton, sous peine d’activer Google Now. Le OnePlus 3 est conçu pour les dégourdis et les hyperactifs.

Fonctions bonus :

DISCRÈTES MAIS UTILES

Point de gadgets spectaculaires « à la Samsung » : les interventions de OnePlus sur Android sont plus subtiles, et souvent à moitié cachées. Quand le smartphone sommeille, il suffit de dessiner un O sur l’écran pour ouvrir l’appareil photo en un éclair. Dessiner un V allume la lampe torche. Taper deux fois sur l’écran affiche les notifications. Le OnePlus est équipé d’une Led dont on peut personnaliser la couleur en fonction des alertes. Les geeks purs et durs apprécieront les options du multitâche : un bouton ferme toutes les apps d’un coup. Un autre bloque une application pour qu’elle ne sorte jamais de la mémoire vive. Un dernier donne accès au menu de gestion des applications.

Durabilité :

DANS LA MOYENNE

Sur ce plan, le OnePlus 3 n’a qu’un atout : son processeur est le plus rapide du moment. Il est épaulé par une quantité de mémoire vive inédite : 6 Go, contre 4 Go pour ses concurrents. Seule une poignée d’applications en profitent vraiment, mais cela garantit que dans trois ans, les menus du OnePlus resteront fluides. Dans trois ans hélas, la batterie du OnePlus sera à genoux. Son autonomie commencera à chuter dangereusement. Pour y accéder, vous devrez vous munir d’un microtournevis. Heureusement, le OnePlus est facile à démonter.

Côté solidité, le OnePlus semble être un smartphone particulièrement robuste, mais il n’est pas étanche, et son revêtement en aluminium résiste moyennement aux griffes. Anoter, la mémoire du mobile n’est pas extensible. Avec 52 Go d’espace disponible, la majorité des utilisateurs n’auront pas à s’en plaindre. Mais si vous jouez beaucoup et regardez beaucoup de vidéos, cela risque rapidement de vous agacer.

En résumé :

Le OnePlus 3 n’usurpe pas son appellation « haut de gamme ». Ses belles qualités et ses défauts mineurs le distinguent de ses concurrents de la même gamme de prix. Lorsqu’on le compare au meilleur mobile XL du moment, le Samsung S7 Edge, il paraît distancé. Son design est moins époustouflant, son confort en main est moins bon, ses photos sont un peu moins vives, son électronique n’est pas étanche. Mais quand vient l’heure de choisir, le tarif du Samsung assomme : 800 € contre 400 € pour le OnePlus, livraison comprise. Or, partout où le Samsung obtient la note « excellent » le OnePlus glane « très bon ». Le rapport qualité prix du OnePlus est clairement très supérieur. C’est un investissement sage, qui parle à la raison, mais aussi au cœur, car le OnePlus n’est pas dénué de charme.

Cela étant, le OnePlus 3 n’est pas le mobile de Monsieur Tout-le-Monde. C’est un smartphone XL, et ses menus sont un peu compliqués pour l’utilisateur lambda.

Le OnePlus 3 vous est destiné si :

  • vous êtes un grand amateur de technologie
  • les gadgets et l’esthétique baroque vous attirent peu
  • vous prenez beaucoup de photos et de vidéos
  • vous aimez les jeux 3D

Il n’est pas pour vous si :

  • une mémoire de 52 Go ne vous suffit pas
  • vous avez une sensibilité élevée aux couleurs
  • vous êtes l’opposé d’un hyperactif

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le OnePlus 3 n’est disponible que sous deux semaines.


Source

 

Commenter cet article

Archives