Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Nos astuces pour ne pas souffrir lors d’un long voyage en avion

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Juillet 2016, 15:09pm

Catégories : #ASTUCES, #VOYAGE, #SANTE-BIEN-ETRE

Nos astuces pour ne pas souffrir lors d’un long voyage en avion

Des scientifiques donnent leurs solutions pour éviter les désagréments d’un vol long courrier.

On est en juillet, c’est les vacances et qui dit vacances, dit aussi départs. Pour ceux qui s’envolent à l’autre bout du monde, c’est peut-être le moment de l’angoisse: celle du voyage en avion. La perspective d'être enfermé pendant des heures dans une boîte en métal bringuebalente, sans bouger et sans fermer l’œil pendant des heures n’est pas des plus réjouissante. Pourtant, il existe des solutions pour vaincre les maux du voyage, comme l’expliquent des scientifiques à une journaliste de la BBC.

Premier obstacle à surmonter: le jet lag qui se produit quand on voyage trop vite à travers plusieurs fuseaux horaires. Résultats: une fatigue importante et des problèmes de concentration pas franchement agréables. Des chercheurs de Harvard ont découvert que ne pas manger 16 heures avant le vol facilitait l'adaptation de l'horloge biologique au nouveau fuseau horaire et limitait donc les effets négatifs du jet lag. L'exposition à de brefs flashs lumineux est une autre solution, expliquait-on en février dernier.

 

Attention également au bruit. D’après Brett Molesworth, de l’école d’aviation de l’université de Nouvelle-Galles du Sud à Sydney, voyager plusieurs heures à 80dB –le nombre de décibels en moyenne en vol, à peu près équivalent à ceux d’une tondeuse à gazon– «ferait perdre 20% de mémoire de reconnaissance». Il ne reste plus qu’à s’équiper d’un casque anti-bruit ou de boule quies. 

Dernier problème auquel il faut pallier: les problèmes de circulation sanguine provoqués par le manque de mouvements. À ne pas prendre à la légère. Les spécialistes conseillent de porter des bas de contention, surtout pour les personnes sujettes à la thrombose. Sinon, il ne reste plus qu’à bouger ses pieds et ses jambes le plus possible et donc d’enlever tout bagage susceptible de gêner ses mouvements (comme son bagage à main placé sous le siège). 

Des précautions particulières sont à prendre si vous êtes une population à risque notamment, les femmes enceintes, les personnes ayant plus de 40 ans ou même les femmes sous pilule, d’après David Gradwell, professeur en médecine aérospatiale au King’s Leon College.

Pour le reste des petits tracas, les spécialistes conseillent de manger léger, de boire beaucoup d’eau même si ça veut dire aller aux toilettes toutes les cinq minutes, de bien hydrater sa peau, de ne pas boire d’alcool –même avant de monter dans l’avion, on préfère le préciser– et dormir avec un oreiller adapté aux voyages qui soutient bien la tête. Avec tout ça, la sortie d’avion devrait être supportable. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives