Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Marion Maréchal-Le Pen n'est pas la première à vouloir devenir réserviste

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Juillet 2016, 05:00am

Catégories : #POLITIQUE, #FRANCE

Marion Maréchal-Le Pen n'est pas la première à vouloir devenir réserviste

"Face à la menace qui pèse sur la France, j'ai décidé de rejoindre la réserve militaire. J'invite tous les jeunes patriotes à faire de même." Voilà ce qu'a déclaré Marion Maréchal-Le Pen, mardi 26 juillet, sur Twitter, quelques heures après l'attentat dans une église près de Rouen. Pour la députée du Vaucluse, qui a réaffirmé cette volonté de s'engager mercredi matin sur BFMTV, "l'armée est en sous-effectif". Elle assure donc vouloir "postuler pour être dans la réserve en PACA".

Concrètement, pour rejoindre cette réserve opérationnelle que les autorités veulent impliquer davantage sur le terrain dans la lutte antiterroriste, l'élue frontiste devra faire ses classes pendant un mois, et pourrait ensuite être appelée au moins 10 jours par an. Cette réserve-là, la seule susceptible d'intervenir sur le terrain, n'est pas à confondre avec la réserve citoyenne de défense et de sécurité, dont la fonction est plus honorifique.

 

Des précédents élus-réservistes

Coup de com' ou réaction sincère ? Elle n'est en tout cas pas la première responsable politique à s'engager dans une telle démarche. L'hebdomadaire Marianne le rappelle : l'engagement de Marion Maréchal n'est pas sans rappeler celui de son grand-père, Jean-Marie Le Pen, officier de réserve en 1956 et qui avait rempilé pour six mois au sein du 1er Régiment étranger de parachutistes lors de la guerre d'Algérie.

D'autres élus de la République font également déjà partie de la réserve, qu'elle soit opérationnelle ou citoyenne. C'est le cas des sénateurs Loïc Hervé (UDI) et Jean-Marie Bockel (ex-PS, ), des députés Jean-François Lamour (LR), Nicolas Bays (PS) et Philippe Goujon (LR). En mai dernier, la députée et ex-ministre Geneviève Fioraso, (PS), ainsi que le secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé, avaient eux aussi annoncé leur intention de devenir réservistes. Si certains twittos voient en cet engagement un acte de bravoure, beaucoup préfèrent s'en moquer gentiment. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives