Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Marine Le Pen s'invite à la fête de Marion: coup de force ou soutien?

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Juillet 2016, 05:22am

Catégories : #POLITIQUE, #PEOPLE, #FRANCE

Marine Le Pen s'invite à la fête de Marion: coup de force ou soutien?

La présidente du FN Marine Le Pen, quelques jours après avoir appelé Marion Maréchal-Le Pen à jouer « plus collectif », s'est invitée samedi à la fête organisée par celle-ci dans le Vaucluse.

Quelques jours après ses propos dans l'hebdomadaire Valeurs Actuelles, Marine Le Pen s'est invitée à l'hippodrome du Pontet (Vaucluse) à la fête « Bleu blanc rouge Grand Sud » (BBR Grand Sud) organisée par sa nièce, une présence dont elle ne l'a informée que le matin même, selon plusieurs sources « marionistes »« J'étais en week-end à Perpignan (ndlr: elle y possède une maison), j'ai embarqué dans la voiture de mon Jules », son compagnon Louis Aliot, vice-président du FN, a expliqué Marine Le Pen à son arrivée vers midi. Alors que certains imaginent régulièrement un conflit s'épanouir un jour entre les deux Le Pen, « Marion » a posé longuement en photo avec « Marine » avant de la remercier pour sa présence dans son discours de l'après-midi. « Vivement 2017 », a simplement dit à la tribune Marine Le Pen, appelée à s'exprimer par plusieurs centaines de frontistes en clôture des discours. 

Marion invitée à jouer "plus collectif"

« Tout le monde se pose la question » de savoir si c'est un soutien à sa nièce ou la manière de Marine Le Pen de « montrer qu'elle est la patronne », a résumé un conseiller régional FN Paca, soutien de la jeune députée du Vaucluse. Mais celle-ci en conférence de presse a ensuite balayé les « mauvaises langues », rejetant l'idée que sa tante essaie de lui « voler la vedette », alors que « l'état d'esprit » du jour « c'était vivement 2017 ». Côte à côte au déjeuner, les deux femmes Le Pen, mais aussi le père de Marion Maréchal-Le Pen, Samuel Maréchal, haut dirigeant FN dans les années 1990 qui conseille désormais sa fille, et Louis Aliot. S'exprimant vers midi, le sénateur-maire FN du 7e secteur de Marseille, Stéphane Ravier, s'en est lui pris au « général félon, le général de Gaulle », après avoir salué les Français pieds-noirs, alors que certains frontistes comme Florian Philippot se disent gaullistes et rendent hommage régulièrement au premier président de la Ve République. 

La France " porteuse d'un terrorisme made in Syndicat de la magistrature "

Lors de cette BBR Grand Sud, reprenant le concept des BBR nationales organisées jusqu'au milieu des années 2000 sous la houlette de Jean-Marie Le Pen, de nombreux stands des fédérations FN de Paca mais aussi du Gard vendaient des produits siglés FN, dont des tee-shirts ou des casquettes fabriqués au Maroc ou en Chine, du vin siglé Marion ou Marine Le Pen, mais encore un DVD de la campagne présidentielle 2007 de Jean-Marie Le Pen, etc. Dans son discours d'une trentaine de minutes, axé sur les questions identitaires et sécuritaires, Marion Maréchal-Le Pen s'est dite « attristée voire horrifiée à la constatation que la France est passée aujourd'hui de fille aînée de l'Eglise à petite-nièce de l'islamisme »« Si nous pouvons aimer et admirer des cultures étrangères à l'étranger, seules la culture française et ses composantes locales ont droit de cité en France! », a martelé aussi la benjamine du Palais Bourbon. Elle a aussi estimé que la France était « porteuse d'un terrorisme made in Syndicat de la magistrature », s'inquiétant d'un « laxisme judiciaire ».  

 Source

 

Commenter cet article

Archives