Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Loi travail: Les syndicats veulent entretenir la flamme de la contestation pendant l’été

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Juillet 2016, 03:42am

Catégories : #FRANCE

Loi travail: Les syndicats veulent entretenir la flamme de la contestation pendant l’été

« Nous ne sommes ni fatigués ni résignés, que Matignon entende bien ce message ». Philippe Martinez, numéro un de la CGT, a prévenu ce mercredi soir lors d’une réunion publique de l’intersyndicale CGT, FO, FSU, UNL, FIDL, UNEF au gymnase Japy à Paris (XIe arrondissement) : la force de l’opposition à la loi travail, adoptée le jour même à l’Assemblée nationaleaprès le recours à l’article 49-3, reste intacte. Le meeting, qui a rassemblé plusieurs centaines de militants, s’est tenu au lendemain de la dernière manifestation contre la loi travail avant l’été20 Minutes revient sur les temps forts de cette réunion publique.

La promesse : « Nous préparons déjà la rentrée sociale et nous réfléchissons à un rendez-vous en septembre »

Si le gouvernement estime que l’été coulera la contestation sociale, le chef de file de la CGT Philippe Martinez assure que plusieurs actions « en direction des salariés » seront conduites en France cet été. Des actions en marge du Tour de France sont notamment programmées, avant un « rendez-vous » à la rentrée. La forme de ce « rendez-vous » -meeting ou rassemblement - sera débattu lors d’une réunion des syndicats ce vendredi. « On reviendra en pleine forme à la rentrée », promet encore le syndicaliste.

>> A lire aussi : Loi travail:  «Vacances ou pas, ça ne change pas: nous sommes déterminés»

L’auto-satisfaction : « C’est assez inédit qu’on fasse une manifestation un 5 juillet, et elle était importante »

La manifestation de mardi, la 12e depuis le début du mouvement en mars, est, selon Philippe Martinez, un succès. Selon les chiffres des autorités, cette dernière mobilisation avant la trêve estivale est plutôt un échec : 30.000 personnes auraient défilé dans toute la France, soit deux fois moins que lors de la manifestation précédente, le 28 juin, avec 64.000 manifestants. Selon le numéro 1 de la CGT, « on est en période de repos, c’est normal que les gens profitent de leurs congés payés. »

L’attaque : « Quand Laurent Berger sera Premier ministre et Manuel Valls secrétaire de la CFDT, il faudra toujours des syndicats pour défendre les travailleurs »

La pique du jour est lancée par Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, en direction de la CFDT. Ce dernier syndicat, favorable à la loi, est la cible régulière des organisations opposées à la loi travail. Elles lui reprochent notamment de s’être soumise, selon elles, augouvernement et au Medef.

 

 

La confidence : « Après l’été on peut oublier les cours de maths, mais on n’oublie pas quatre mois de mobilisation »

Clara Jaboulay, la jeune présidente de l’UNL, promet elle aussi que le syndicat lycéen ne se démobilisera pas pendant l’été. Même si les connaissances en math, elles, s’oublieront au soleil.

 

Commenter cet article

Archives