Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les nouveaux traitements anti-ronflement

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Juillet 2016, 11:44am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Les nouveaux traitements anti-ronflement

Le Dr Bernard Fleury, pneumologue, l'assure :  « Il faut parler de son ronflementà son généraliste. Car nous avons à notre disposition un panel de traitements, que nous adaptons en fonction du patient, de sa gêne, de son âge, de sa morphologie... » En cas de coups de pompe dans la journée, une polysomnographie nocturne (enregistrement de la respiration durant le sommeil), à la recherche d' apnées du sommeil , est indiquée. Cet examen, qui peut maintenant s'effectuer à domicile, sera éventuellement complété par une endoscopie du sommeil, réalisée au bloc opératoire pendant que le patient dort. Cette exploration interne permet d'observer la langue, l'épiglotte, la vibration du voile du palais, les zones de rétrécissement et les amygdales. En fonction des résultats, le praticien propose le traitement le plus adapté. La ventilation par pression positive continue est le traitement de référence proposé en cas d'apnées du sommeil .

 

Les orthèses d'avancée mandibulaire

Ces appareils sont formés de deux gouttières articulées en polycarbonate ou en résine, l'une fixe, en haut, et l'autre mobile, en bas.
Le principe : La gouttière du bas avance la mâchoire inférieure, entraînant une avancée de la langue, le fond de la gorge est par conséquent élargi, l'air circule mieux. Il existe de nombreux modèles d'orthèses, plus ou moins rigides, avec différents systèmes d'articulation entre les deux gouttières.
Certaines recouvrent toutes les dents, d'autres s'arrêtent aux prémolaires... Pour le Dr Fleury, « Il faut laisser le choix au médecin » . « Les orthèses de propulsion mandibulaire (OPM) ont l'avantage d'être plus confortables » , précise Christian Houlès, prothésiste dentaire. Il est conseillé de faire appel au bouche-à-oreille et de consulter les forums sur Internet. Les prothèses les plus efficaces ne sont pas forcément les mieux prises en charge.
Pour qui : Si le ronflement est atténué ou disparaît lorsqu'on tente d'aspirer de l'air par la bouche en avançant bien les dents du bas, tout en essayant d'émettre un bruit de ronflement et en l'absence de contre-indications (absence totale de dents, gencives en mauvais état, arthrose mandibulaire).
En pratique :  C'est le praticien (dentiste ou ORL) qui fait fabriquer l'orthèse sur mesure après avoir pris des mesures et des empreintes dentaires. Il réalise également la « mise en bouche » de l'orthèse, les réglages et le suivi. Pour supprimer les ronflements sans provoquer de douleur, ni d'expulsion de l'orthèse, plusieurs séances peuvent être nécessaires. Ensuite, un contrôle tous les six mois s'impose. 
Prix : Le traitement n'étant pas pris en charge (hormis en cas d'apnées du sommeil), une orthèse d'avancée mandibulaire, coûte de 750 à 1 000 € (y compris la mise en place, le réglage et le suivi). Demandez un devis.

Gare aux orthèses thermoformables

 On plonge ces orthèses dans un bol d'eau chaude avant de les mettre en bouche. En vente libre sur Internet et en pharmacie, elles sont déconseillées car seul un praticien peut évaluer la possibilité de mettre en bouche une orthèse.  « De nombreux témoignages font état de douleurs dentaires, de déchaussement de dents, de dispositifs qui ne tiennent pas et sont donc inefficaces » , rapporte Christian Houlès. Ce type d'orthèses peut toutefois être proposé en test.

 

La radiofréquence et le laser contre les ronflements

Apparus dans les années 1980, les traitements du voile du palais ont suscité un réel espoir, car ils étaient moins agressifs que la chirurgie.
Le principe : Ces techniques consistent à rigidifier le palais en appliquant un léger courant électrique à l'aide d'une électrode ou en utilisant un laser.
Pour qui : En cas de ronflement isolé seulement. Mais ces traitements sont de moins en moins proposés.
En pratique : Sous anesthésie locale, à l'hôpital ou au cabinet de l'ORL.
Avec la radiofréquence, compter 2 ou 3 séances à 6 semaines d'intervalle, puis 6 à 8 semaines pour voir les améliorations. Le laser donne des résultats en 4 semaines, avec des suites plus douloureuses. Les effets ont tendance à s'estomper avec le temps.
Prix : 335 € à l'hôpital, souvent plus en ville (non remboursé).

 

L'agrandissement du pharynx

Il s'agit d'une petite intervention sous anesthésie générale. Le chirurgien raccourcit le voile du palais et agrandit le pharynx dans sa largeur pour permettre un meilleur passage de l'air.
Pour qui  : En cas de pharynx trop étroit et d'intolérance à l'orthèse mandibulaire, après un examen morphologique et une endoscopie du sommeil.
En pratique : Cette technique peut donner des résultats satisfaisants si on a un défaut anatomique à corriger. 

 Source

Commenter cet article

Archives