Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le visage de la gagne

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Juillet 2016, 03:35am

Catégories : #SPORTS

Le visage de la gagne

Avec cette équipe de France, on ne sait plus trop quoi penser. Tout au long de l’Euro, elle a rencontré des formations nettement en dessous de sa valeur et, à chaque fois, on faisait le même constat. On se disait que ces Bleus avaient des moyens de flamber en attaque, mais que la défense laissait quelque peu à désirer.

Cependant, ce jeudi soir, les Tricolores ont été intelligents et surtout irréprochables sur le plan défensif avec un Hugo Lloris exemplaire qui a su maintenir ses coéquipiers à flot quand ils étaient en grande souffrance et au bord de la rupture, notamment en première période. Et puis, il y a ce fantastique coup de poker réalisé avec Samuel Umtiti. C’est quand même invraisemblable d’aller en finale de l’Euro avec le futur défenseur du Barça, qui était réserviste avant d’être rappelé à la dernière seconde, et Laurent Koscielny passé de l’axe gauche à l’axe droit de la défense.

 

Face aux Allemands, ces Bleus ont ainsi montré un visage qui n’avait rien à voir avec celui qu’elle a montré depuis les matchs amicaux du mois de mars. Celui d’une équipe douée sur le plan offensif et très inconsistante défensivement. Il faut croire que le fait de jouer face à un adversaire d’un calibre infiniment supérieur lui a donné des ressources et des possibilités de montrer une autre facette.

Mais il y a une chose qui ne change pas, c’est le talent d’Antoine Griezmann. Au-delà de son penalty transformé sans trembler et de son but plein de flair, l’attaquant de l’Atlético Madrid a encore rendu une copie parfaite et pleine de justesse dans le jeu, dans ses choix, dans ses prises de balle, dans sa capacité à se mettre dans l’intervalle. Autant de caractéristiques qui font de lui l’un des meilleurs joueurs du monde actuellement.

 

Et puis, il y a Didier Deschamps qui a vu ses choix validés, avec la nouvelle performance extraordinaire de Moussa Sissoko. Il n’a pas tenu compte de la faiblesse de l’Islande pour aligner la même équipe que face à l’Allemagne. Dans le milieu du football, on dit que Deschamps est né avec les pieds dans le bénitier, mais quand on a de la réussite à ce point, c’est qu’on la provoque. Il a su insuffler à ce groupe une solidarité qui a fait merveille.

Maintenant, il y a une finale à jouer avec un titre à aller conquérir. Sans trop se mouiller, on peut quand même dire que la France a été plus convaincante que le Portugal sur l’ensemble de l’Euro. Et tout ce bon boulot qui a été fait contre l’Allemagne, il faudra le terminer dimanche en apothéose.  

 Source

Commenter cet article

Archives