Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le Portugal remporte l'Euro 2016 : Ronaldo des larmes au rire

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Juillet 2016, 10:43am

Catégories : #SPORTS, #FOOTBALL, #EUROPE

Le Portugal remporte l'Euro 2016 : Ronaldo des larmes au rire

Le Portugal a créé la surprise en remportant l'Euro 2016, le premier titre international de son Histoire. Une victoire obtenue au cours d'une soirée lors de laquelle Cristiano Ronaldo sera passé par toutes les émotions. 

Car tout avait très mal commencé pour l'attaquant du Real Madrid, blessé après un quart d'heure de jeu lors d'un contact avec Dimitri PayetCristiano Ronaldo, touché au genou, était alors resté longtemps à terre, les larmes aux yeux. On pensait alors qu'il allait revivre la même désillution qu'en 2004, lorsqu'il s'était incliné avec la sélection portugaise contre la Grèce (1-0) en finale de l'Euro organisé dans son pays. 

 

Une malédiction d'autant plus dure à vivre qu'il avait été critiqué lors de la compétition pour ses performances en demi-teinte, malgré ses trois buts. Des critiques qui avaient achevé de l'agacer. 

Remplacé par Ricardo Quaresma, CR7 a vécu ensuite le match depuis le banc, ne cessant d'encourager ses coéquipiers comme le ferait un coach. Et lorsque Eder, entré en jeu quelques minutes plus tôt, trompait Hugo Lloris, le triple ballon d'or pouvait sérieusement croire que le sort était finalement de son côté. 

Favori pour le Ballon d'or avant l'Euro 2016, Cristiano Ronaldo, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid et champion d'Espagne, avait vu débouler Antoine Griezmann, qui du haut de ses 6 buts lors de l'Euro pouvait lui chiper la récompense sur le fil si la France remportait la compétition. 

Mais même sans avoir joué la finale, ou si peu, CR7 a désormais un boulevard devant lui pour obtenir la récompense individuelle la plus prestigieuse du football. Au moment de soulever le trophée devant le public du Stade de France, il pouvait arborer un grand sourire. Ses larmes étaient définitivement effacées.

 

Commenter cet article

Archives