Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le baron de la drogue se plaint de conditions de détention "inhumaines"

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Juillet 2016, 06:37am

Catégories : #FAITSDIVERS, #JUSTICE

Le baron de la drogue se plaint de conditions de détention "inhumaines"

Joaquín Guzmán, baron de la drogue mexicain, est mécontent de ses conditions de détention dans la prison d'Altiplano. Il espère quitter le Mexique pour les Etats-Unis afin d'y purger sa peine dans de meilleures conditions.

Le baron de la drogue mexicain Joaquín Guzmán, connu aussi comme El Chapo, a vivement critiqué les ses conditions de détention, les qualifiant d'"inhumaines". Le criminel, qui a déjà tenté à deux reprises de s'évader de la prison, est mécontent d'être soumis à une surveillance constante.

"Les conditions de sa détention sont sévères. Il est victime d'actes de cruauté qui ne correspondent pas aux standards établis par l'Onu", a déclaré son avocat.

El Chapo est détenu dans une cellule de 7,4 mètres carrés dotée de toilettes. Il ne peut regarder la télé qu'une heure par jour. Trois fois par semaine, il a le droit de se promener dans la cour de la prison.

 

Le chef du système pénitentiaire du Mexique Eduardo Guerrero Duran a démenti les informations selon lesquelles M. Guzmán serait détenu dans des conditions inhumaines. Il estime que le prisonnier le plus dangereux du Mexique se trouve dans des conditions tout à fait acceptables. Selon M.Duran, les membres de la famille d'El Chapo lui rendent régulièrement visite ainsi que des jeunes femmes qu'il appelle "odalisques".

L'avocat de M.Guzmán a précisé que ce dernier cherchait par tous les moyens à être extradé aux Etats-Unis où il espère trouver de meilleures conditions de détention.

Le 12 juillet 2015, le chef du cartel de Sinaloa Joaquín Guzmán s'est échappé nuitamment de sa cellule de la prison d'Altiplano située dans l'Etat de Mexico. Il a été interpellé le 8 janvier 2016, puis a été renvoyé à Altiplano pour y purger sa peine sous haute surveillance. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives