Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La retraite progressive : un dispositif encore peu connu

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Juillet 2016, 05:06am

Catégories : #ECONOMIE, #LONGÉVITÉ

La retraite progressive : un dispositif encore peu connu

 

Ce dispositif permet aux actifs, à partir de 60 ans, d'exercer une activité à temps partiel tout en continuant à cumuler des droits pour leur retraite définitive

Qu'est-ce que la retraite progressive ?

Peu de personnes savent répondre à cette question. Ce dispositif a pourtant été créé en 1988 pour les travailleurs désireux d'opérer une transition en douceur entre la vie active et la retraite. Selon les chiffres de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), seules 5 208 personnes bénéficiaient d'une retraite progressive fin 2015, dont 63,5 % de femmes, pour un âge moyen de 62,71 ans. Et la part des départs à la retraite progressive par rapport à l'ensemble des départs n'est que de 0,6% (0,3% en 2014). Quant au montant mensuel de retraite progressive servi, il est de 402,53 euros, dont 438,17 euros pour les hommes et 382,04 euros pour les femmes.

Afin de rendre ce dispositif plus attractif, la loi du 20 janvier 2014 et un décret du 16 décembre 2014 ont assoupli les conditions d'accès. Avec une entrée en application au 1er janvier 2015. Désormais, il est possible d'en bénéficier dès l'âge légal de la retraite atteint (62 ans) diminué de deux ans, soit 60 ans. Cela explique en grande partie les 3 871 attributions délivrées en 2015, soit une hausse de 158% par rapport à 2014. Par ailleurs, il faut avoir réuni au moins 150 trimestres de cotisation dans tous vos régimes de retraite de base. Enfin, l'activité salariée exercée à temps partiel – une seule possible – doit être comprise entre 40% et 80% de la durée légale ou conventionnelle du travail applicable dans votre entreprise ou profession. A noter que la retraite progressive est ouverte aux personnes travaillant déjà à temps partiel.

Grâce à ce dispositif, les salariés peuvent percevoir une fraction de leur retraite en poursuivant une activité à temps partiel. Un salarié ne travaillant plus qu'à 70% perçoit ainsi 30% de sa retraite. Tout en continuant à cotiser pour améliorer le montant de sa pension définitive. Lorsqu'il cessera sa retraite progressive pour prendre définitivement sa retraite, le montant de celle-ci est recalculé. C'est ensuite le plus élevé des deux – entre l'ancien et le nouveau montant – qui est retenu. A noter que le versement de la retraite progressive est suspendu quand l'activité à temps partiel est arrêtée et ce, même si vous n'avez pas encore droit à votre retraite définitive. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives