Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La pastèque, pour s’hydrater tout en gourmandise

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Juillet 2016, 13:20pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #BOISSON, #ALIMENT, #NUTRITION, #DIGESTION

La pastèque, pour s’hydrater tout en gourmandise

Fruit d’été par excellence, la pastèque est un allié pour résister aux fortes chaleurs. En plus d’être ultra désaltérante, elle ne vous fera pas prendre 1 gramme. Mais ses vertus santé ne s’arrêtent pas là. Metronews vous les dévoile et vous donne des idées recettes pour la préparer à votre goût. De quoi rougir de plaisir tout au long de l’été.

 

 Où les trouver, comment les choisir ?
Crimson Sweet, Charleston Gray, Sugar Baby ou pastèque sans pépins…vous avez le choix niveau variété. Il en existe même à la chair jaune. Mais la palme de l’originalité revient sûrement aux agriculteurs japonais. Certains d’entre eux ont eu l’idée de les faire pousser dans des bocaux… carrés. L’objectif : les empiler plus facilement sur les étals.
Pour bien choisir une pastèque, il faudra se fier à sa jolie couleur rouge si elle est vendue prédécoupée. Sa chair doit vous donner envie de la dévorer. Sinon, soupesez là. Plus elle est lourde, mieux c’est. A la vue, son écorce doit être lisse et brillante. Et s’il y a une tache jaune ? Pas de panique, c’est que le fruit a bien pris le soleil.


 Ses points forts : de l’eau, des antioxydants et des vitamines
Composée à 90% d’eau, la pastèque est un aliment très désaltérant et rafraîchissant. De plus comme elle est est peu sucrée, c’est un parfait allié minceur. Vous ne prendrez que 32 calories pour 100 grammes et surtout, elle vous rassasiera très vite. Autre atout non négligeable : le fruit possède des antioxydants. Ses principaux sont les caroténoïdes (lycopène et bêta-carotène). "Ils préviennent l’inflammation et repoussent certains types de cancer", nous explique Maxime Mességué, diététicien-nutritionniste. Des études ont montré que consommer de la pastèque serait efficace pour prévenir le cancer de la prostate notamment. 

De plus, la pastèque est riche en citrulline, un acide aminé qui se transforme en arginine dans l’organisme. "Ils protègent les vaisseaux sanguins, ce qui diminue le risque de maladies cardiovasculaires", ajoute le spécialiste de la nutrition. Le fruit est aussi une bonne source de vitamine C et de potassium. 

► Comment la préparer ? 
La pastèque se dévore surtout crue, à la croque. "Il vaut mieux enlever les pépins en cas de troubles digestifs", conseille Maxime Mességué. Pour l’option cuite, il faudra miser sur la confiture. Un bon moyen d’ensoleiller vos tartines au petit-déjeuner. Pour vos salades fraîcheurs, vous pouvez la marier avec d’autres fruits ou des crudités. Des brochettes de pastèques, de fêta et de basilic feront le plus bel effet auprès de vos convives. Autre possibilité : la préparer en soupe, mixée avec du melon et assaisonnée (huile d’olive, sel, poivre et feuille de menthe). Et pour vous désaltérer tout au long de la journée, mixez là avec des fraises, du jus de citron, et un peu de basilic. Rajoutez quelques glaçons et savourez. 

 

 Prix et saison
La saison de la pastèque s’étend de juin à la fin août. C’est donc le bon moment d’en profiter. Côté prix, comptez entre 2 et 5 euros la pièce selon les variétés. Entière, elle peut se conserver à l’air ambiant une bonne semaine. Une fois entamée, il faudra la mettre au réfrigérateur en prenant soin de la protéger avec un film alimentaire. Vous aurez ensuite 5-6 jours pour la déguster.  

 Source

 

Commenter cet article

Archives