Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La grenade, future arme contre le vieillissement musculaire ?

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Juillet 2016, 05:08am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #LONGÉVITÉ, #CORPS, #SCIENCE

La grenade, future arme contre le vieillissement musculaire ?

On le sait : la grenade est un excellent fruit, très riche en antioxydants. Les nutritionnistes conseillent même son jus pour la prévention des maladies cardiovasculaires, voire de certains cancers. Chez l'animal, il aurait également un effet protecteur vis-à-vis du système nerveux. Mais les travaux les plus récents ne concernent pas le fruit lui-même ni même son jus, mais un métabolite, un composé issu de sa digestion, baptisé urolithine A. Ces travaux portant sur le vieillissement musculaire ont été publiés dans le dernier numéro de la revue Nature Medicine. Ils émanent d'une entreprise exploitant des découvertes scientifiques en matière de nutrition, Amazentis, et de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). 

 

Une biotransformation

L'urolithine est produit par la microflore intestinale à partir de composés chimiques présents dans la grenade, mais aussi dans d'autres petits fruits et dans les noix. En l'occurrence, lors de la consommation de jus de grenade, certaines substances – des tannins – sont décomposées dans l'estomac, puis transformées en urolithine A par les bactéries intestinales. Mais cette biotransformation varie beaucoup selon les individus, en raison de la diversité naturelle de la flore intestinale au sein de la population. C'est pour compenser l'absence de bactéries permettant cette modification si bénéfique chez certaines personnes que les chercheurs ont mis au point une supplémentation avec des doses soigneusement calibrées d'urolithine A. 

 

Bon pour les muscles

Ce métabolite améliore le fonctionnement des mitochondries (sortes de petites usines qui fournissent aux cellules l'énergie dont elles ont besoin) et des muscles. Conséquence : une augmentation de la résistance et l'endurance musculaires, ce qui est de plus en plus nécessaire pour compenser les effets de l'avancée en âge. Les médecins parlent de sarcopénie pour évoquer le processus physiologique aboutissant à la fonte progressive de la masse musculaire et à la perte de force. Selon certaines études, elle pourrait concerner 30 % des personnes de plus de 60 ans et plus de la moitié des octogénaires. Cette sarcopénie entraîne évidemment une baisse de la qualité de vie et il n'existe pas, à l'heure actuelle, de solution médicamenteuse à proposer aux patients concernés. Quant aux stratégies nutritionnelles, leurs effets sont limités.

« Nous sommes impatients de publier les premiers résultats », a indiqué dans un communiqué Johan Auwerx, professeur à l'EPFL et principal auteur de cette publication. « Nous pensons que cette recherche est une étape déterminante dans la lutte contre le vieillissement, dont les efforts se sont jusqu'ici concentrés sur une approche pharmaceutique traditionnelle. Elle illustre l'opportunité que représentent les agents nutritionnels bioactifs testés rigoureusement. » Verdict en 2017. En attendant, il est recommandé des consommer des grenades – et surtout leur jus – tout au long de l'année. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives