Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La France quasi championne d'Europe… de la mauvaise connexion Internet

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Juillet 2016, 03:08am

Catégories : #INTERNET, #EUROPE

La France quasi championne d'Europe… de la mauvaise connexion Internet

Selon le rapport "State Of The Internet" de la société de serveurs "Akamai" publié en juin, la France aurait l'une des vitesses de connexion moyenne à Internet les plus basses d'Europe (9,9 Mbps).

C'est un peu mieux qu'au quatrième trimestre 2015 selon le même rapport (8,9 Mbps), mais cela place tout de même l'hexagone à la 27e place juste devant l'Italie (8,2 Mbps), soit dans les 5 derniers d'un classement de 31 pays d'Europe.

Tout en bas, Chypre, avec une vitesse moyenne de 7,2 Mbps. Selon le rapport d'Akamai, la meilleure connexion européenne se trouve en Norvège, avec une moyenne de 21,3 Mbps (ou mégabits par seconde, ou encore Mbit/s, les fameux "mégas" vendus par vos opérateurs).

 

 

 

 

 

Alors qu'on comptait en France plus de 54 millions d'internautes en 2014, la France se hisse, selon les différents critères d'évaluations qualitatives de connexion Internet du rapport "State Of The Internet" des trois premiers mois de 2016, aux environs de la 40e place mondiale sur plus de 130 pays analysés.

C'est à se demander où en est le "Plan France Très Haut Débit", initié par le gouvernement le 28 février 2013 afin de couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit (30 Mbps) d’ici à 2022.

Pour le moment, l'agenda est vide. Mais il devrait se remplir, à n'en pas douter.

Lors de la troisième Conférence du Plan France très haut débit qui se tenait à Bercy le 28 juin 2016, Emmanuel Macron et Axelle Lemaire ont confirmé "l'accélération des déploiements". Nous allons surveiller tout cela sur la carte observatoire prévue à cet effet.

D'ici à 2017, le gouvernement vise de dépasser les 50% de couverture du territoire français en THD, et d'apporter la fibre à environ 2 millions de logements en France.

 
 


 

 

Commenter cet article

Archives