Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'année où Israël avait failli voir le jour au Kenya

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juillet 2016, 04:07am

Catégories : #MONDE, #RACISME, #AFRIQUE

L'année où Israël avait failli voir le jour au Kenya

 Premier ministre d'Israël, Benjamin Nétanyahou, a débuté lundi 4 juillet une visite de quatre jours en Afrique de l'Est, où il visitera l'Ouganda, le Rwanda, le Kenya puis l'Ethiopie. Une tournée qui prend un accent historique puisque jamais un chef de gouvernement israélien n'avait visité la région depuis un demi-siècle. L'Etat juif possède de part son histoire des liens forts avec l'Afrique des grands lacs, mais à la suite de la guerre du Kippour en 1973, puis de l'opération Entebbe qui avait vu un commando israélien libérer de façon spectaculaire à l'aéroport de Kampala des otages enlevés par un commando palestinien en juillet 1976, l'amitié était devenue défiance. 

Il y a un peu plus d'un siècle, Israël aurait pourtant pu voir le jour dans une région sauvage du Kenya actuel –mais à l'époque nommée Ouganda– sur les hauts plateaux de la vallée du Rift. C'est le père du sionisme, Theodor Herzl, qui avait lancé cette idée le 26 août 1903 lors du sixième congrès du sionisme, comme le raconte le média israélien Haaretz

 

Un havre de paix

Theodor Herzl n'était pourtant initialement pas convaincu par cette idée soufflée par le Premier ministre britannique Chamberlain en avril 1903. Mais quand le père du sionisme se rend compte que l'option d'établir une colonie juive au Moyen-Orient n'est pas encore envisageable, il se laisse séduire. À l'issue du sixième congrès sioniste, il est même décidé lors de ce congrès d'envoyer une expédition pour examiner les territoires proposés, détaille la Jewish virtual library

 

Cet «Ouganda projet» n'avait cependant pas pour but d'établir un Etat juif durable comme Israël. Dans la tête de Theodor Herzl, il s'agissait de trouver un havre de paix pour protéger les Juifs de l'antisémitisme «jusqu'à ce que le rêve sioniste d'un retour à la terre natale en Palestine puisse être réalisé», explique Haaretz. Les Britanniques refusent à l'époque l'implantation d'une colonie juive au Moyen-Orient. 

 

Une poignée de juifs

L'idée ne se concrétisera jamais, mais quelques Juifs fuyant les pogroms en Europe de l'Est s'installeront tout de même au Kenya à partir de 1904. Une synagogue voit même le jour en 1912 à Nairobi, la capitale, comme le rappelle Le Monde«Les Juifs du Kenya n'ont jamais été très nombreux; néammoins ils ont influencé de manière remarquable le développement du pays»écrit sur son site la congrégation juive de Nairobi

L'idée d'un foyer juif en Afrique de l'Est fut définitivement abandonnée en 1905 lors du septième congrès sioniste, mais plusieurs voix de leaders du mouvement juif appelèrent à ne pas renoncer au projet d'une colonie juive temporaire pour protéger les populations des violences et des implantations en Australie ou au Canada furent envisagées. Sans plus de succès. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives