Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'ancien champion de taekwondo devenu dealer

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Juillet 2016, 03:56am

Catégories : #FAITSDIVERS, #JUSTICE

L'ancien champion de taekwondo devenu dealer

Déféré devant le tribunal correctionnel d’Avignon pour avoir revendu du cannabis à Pertuis au "Setti de Barba", Nabil Bougandoula, un Pertuisien âgé de 26 ans, ancien champion de France de taekwondo, assure qu’il y a eu une confusion et qu’il n 'est pas le "charbonneur" repéré par les gendarmes. S’il se trouve souvent au fond de la cité, près du stade, c’est simplement parce qu’il "prend plaisir" à s’asseoir au pied d’un arbre "pour prendre l’air" : "Vous savez c’est calme et c’est beau".

Il dit ignorer pourquoi près de l’arbre, caché sous une pierre, il y avait 140 euros et quatre pochons contenant du cannabis. Pour les 90 euros trouvé dans sa chaussette il a cette explication : "C’est pour pas les perdre. Je perds tout, même ma tête". Son interpellation sera mouvementée et lors de son transport à la gendarmerie il va, à coups de tête, briser la vitre arrière du véhicule de gendarmerie. "J’avais très, très mal au poignet" argue le prévenu pour expliquer cette dégradation !

Après qu’une peine de 2 ans avec maintien en détention a été requise par le représentant du parquet le bâtonnier Lemaire a longuement plaidé la personnalité de ce jeune homme dont la vie a basculé en 2012 après une fausse accusation de viol. L’ancien champion de Taekwondo, a qui le comité départemental olympique et sportif a décerné le prix du fair-play, a perdu pied après quatre mois de détention épouvantable. Sa vie a alors basculé et, dans ce dossier, "on remarque que les gendarmes ont ciblé Nabil Bougandoula" plaide le bâtonnier qui porte la parole d’un "pauvre abruti" qui a eu un rôle mineur dans ce trafic de quartier.

Après délibéré, le tribunal déclare le prévenu coupable et le condamne à la peine de 18 mois de prison. Il est décerné un mandat de dépôt.

 

Commenter cet article

Archives