Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Gare, aéroport : où vont les bagages oubliés ou perdus ?

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Juillet 2016, 08:20am

Catégories : #IMPORTANT

Gare, aéroport : où vont les bagages oubliés ou perdus ?

Chaque année, des centaines de bagages sont perdus, parfois oubliés, dans les aéroports et les gares. Cet imprévu généralement résolu reste la hantise des vacanciers. Il peut aussi coûter cher.

À l'inverse de Gaston, héros de la pièce de Jean Anouilh, Voyageur sans bagages dont le passé s'est évanoui, les bagages oubliés à l'aéroport ou à la gare, ou perdus par les compagnies aériennes, sont bien réels. Un couple de Toulousains en partance pour Calvi via Orly en a fait les frais dernièrement : «Arrivés à destination, nous avons eu la désagréable surprise de ne pas voir nos bagages sur le tapis. En attente du retour de nos effets personnels, l'aéroport de Calvi nous a fourni une trousse avec quelques objets usuels (brosse à dents, crème à raser, gel douche). Pour le reste, il a fallu se débrouiller. Après trois jours d'angoisse, nos bagages sont arrivés».

Cet épisode fâcheux est bien sûr plus fréquent au moment des grands départs. A l'aéroport de Blagnac, les 35 compagnies régulières font appel à des sous-traitants pour la gestion des bagages. «Lorsqu'un voyageur signale la perte de son bagage, on vérifie d'abord qu'il n'est pas coincé sur un tapis roulant, explique un sous-traitant de la compagnie easyJet. Cela peut arriver. Sinon, on ouvre un dossier appelé «world tracer» avec toutes les coordonnées du passager. Une formule identique pour toutes les compagnies. Retrouvé dans 90 % des cas, le bagage est soit rapatrié soit laissé sur place, où le voyageur vient le chercher».

Il y a bien sûr le délicat problème des bagages abandonnés et du plan Vigipirate : «C'est souvent un bagage en correspondance qui n'a pas suivi, explique la communication Air France. Si nul ne le réclame après annonce, la police le fait exploser après avoir évacué la zone concernée».

Quant aux vols de bagages, ils sont rarissimes, «un pour cent bagages» d'après l'aéroport.

Et côté gare ? «A Toulouse, sur les 1700 objets trouvés en 2015, dont 800 concernaient des bagages, 50 % ont été restitués, avance Christelle Michelet, responsable des objets trouvés. «N'oublions pas qu'à l'inverse des compagnies aériennes, dans les gares, le voyageur est responsable de sa valise. Et dans le hall ou sur le quai, les pertes sont fréquentes».

Si l'usager est prévoyant, son bagage est étiqueté. Il suffit alors d'appeler son propriétaire. Dans le cas contraire, le chef d'escale fait trois annonces pour signaler le bagage oublié. Si le voyageur se fait connaître, tout rentre dans l'ordre. Si personne ne se présente, le bagage devient douteux et c'est alors l'affaire des forces de l'ordre, voire des démineurs qui, après fouille, peuvent le faire exploser.

«Attention, dans ce cas, le voyageur concerné doit payer un PV de 180 € pour la gêne occasionnée», précise Nicolas Marsat, dirigeant escale de la gare Matabiau. Mieux vaut le savoir. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives