Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


États-Unis : Moscou a-t-il piraté le Parti démocrate pour favoriser Trump ?

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Juillet 2016, 19:18pm

Catégories : #ETATS-UNIS, #RUSSIE, #POLITIQUE

États-Unis : Moscou a-t-il piraté le Parti démocrate pour favoriser Trump ?

Le FBI enquête sur un piratage informatique ayant visé le parti démocrate, a annoncé la police fédérale américaine lundi après la publication par WikiLeaks d'e-mails embarrassants pour la campagne d'Hillary Clinton. Le FBI cherche à déterminer « la nature et l'ampleur » de ce piratage, a-t-il dit dans un bref communiqué. Certains responsables et experts américains ont affirmé que le piratage et la publication des e-mails, peu avant le début de la convention démocrate, pourraient avoir été téléguidés par Moscou pour favoriser le républicain Donald Trump, plus critique envers l'Otan que sa rivale démocrate. « Nous prenons très au sérieux les intrusions de cette nature et le FBI continuera à enquêter et à poursuivre tous ceux qui posent une menace dans le cyberespace », s'est borné à indiquer le FBI.

WikiLeaks a publié vendredi près de 20 000 messages piratés des comptes de sept responsables du parti démocrate, et échangés de janvier 2015 à mai 2016. Ces messages montrent la méfiance et le mépris de responsables du parti pour Bernie Sanders, l'ex-rival d'Hillary Clinton pour la primaire démocrate. Ils sont embarrassants pour elle, alors que s'ouvre la convention qui doit l'introniser officiellement comme la candidate du parti à la présidentielle. 

 

Des propos de Donald Trump considérés comme pro-Russes

Des responsables du parti et des experts ont fait le lien avec le piratage des ordinateurs du parti démocrate annoncé mi-juin par la société de cybersécurité Crowdstrike. Selon Crowdstrike, ce piratage avait été réalisé par deux groupes de hackers, « Cozy Bear » et « Fancy Bear », tous les deux « engagés dans des activités d'espionnage politique et économique au bénéfice de la Fédération de Russie ».

Robby Mook, directeur de campagne d'Hillary Clinton, a sous-entendu que Moscou essayait d'influencer les élections américaines au profit de Donald Trump, en faisant publier ces e-mails volés. Il a fait le lien avec des propos de Donald Trump considérés comme pro-Russes, notamment lorsqu'il a dit la semaine dernière que sous sa présidence, les États-Unis n'interviendraient pas automatiquement pour protéger les pays baltes en cas d'agression. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives