Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Et si un homme se cachait sous la robe de la Statue de la Liberté ?

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juillet 2016, 03:44am

Catégories : #INSOLITE

Et si un homme se cachait sous la robe de la Statue de la Liberté ?

Cette théorie, rapportée par le site Têtu.com, vient renverser toutes nos idées préconçues. La statue de la Liberté, icône de la relation amicale qui lie la France et les États-Unis serait... un homme?

C'est la très sérieuse théorie défendue Elizabeth Mitchell, auteure de Liberty’s Torch : The Great Adventure To Build the Statue of Liberty. La journaliste a enquêté sur le célèbre monument haut de 93 m (socle compris), d'après elle, les quelques traits masculins du visage de la statue ne laissent pas de place au doute: il s'agit bien d'un homme.

Une histoire de famille

Ce visage, ce n'est pas n'importe lequel : il s'agirait du visage du frère du concepteur-même de la statue, Frédéric Auguste Bartholdi. Bartholdi a dessiné la statue en 1886 avec l'aide de Gustave Eiffel.

La journaliste a retrouvé quelques photos de son frère, devenu fou à l'âge adulte. Bartholdi lui rendait visite une fois par semaine et le fixait des heures durant alors que son frère ne disait mot.

Selon certaines hypothèses, ce serait de sa mère que Bartholdi ce serait inspiré. Tout cela aurait du sens : les traits de son frère étant sans doute proches de ceux de sa mère.

La Fox enquête

La plausible hypothèse d'Elizabeth Mitchell a de quoi secouer les Américains : Edward Berenson, professeur à l’Université de New York, pense que si Bartholdi "n’avait pas prévu de faire sa mère mais son frère à la place, on l’aurait vu dans sa correspondance". Selon lui, Bartholdi était un fils à sa maman qui lui écrivait quotidiennement lors de son voyage à New York.

L'hypothèse d'une blague au États-Unis semble, quant à elle, peu plausible : cette affaire étant très sérieuse et Bartholdi appréciant particulièrement les États-Unis. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives